You are currently viewing Violence conjugale : le commerçant enfoncé par une vidéo prise par sa fille

Violence conjugale : le commerçant enfoncé par une vidéo prise par sa fille

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

Traînée une première fois en justice pour les mêmes faits, S. Thiam avait échappé au mandat de dépôt. Selon L’Obs, malgré sa condamnation à six mois de prison plus une amende de deux millions FCfa, il avait aussitôt divorcé d’elle, avant de retourner, le lendemain, 19 juillet 2022, chez son ex-épouse et lui a asséné de violents coups. Il a été jugé une deuxième fois au tribunal de grande instance de Pikine.

Publicités

Ce riche commerçant qui s’est déjà séparé de quatre femmes a cette fois-ci été filmé par sa fille de 14 ans. Tout est parti d’une cinquième épouse prise en mode “Takku souf”. La goutte de trop d’après la victime qui a été tabassée lorsqu’elle lui en a parlé. Après ladite première condamnation, elle demande le divorce. Le jige civil casse le mariage avec des injonctions de ne pas s’approcher de son ex-femme et de leurs enfants qui ont gardé la maison qui leur est donnée.

A LIRE AUSSI :   Covid-19 au Sénégal : 8 décès, 296 cas positifs

Malgré la décision de justice, il se présente le lendemain. Et c’est sa fille de 14 ans qui lui a ouvert la porte. Sans lui adresser la parole, le mis en cause se dirige d’un assuré vers la chambre de son ex-femme pour arracher de l’armoire des habits et bijoux qu’il lui a offert.

Leur fille mineure a filmé la scène et enregistré les éclats de voie de ses parents, ceux de sa mère lui criant dessus de sortir de la maison et de son père repliquant qu’il ne partira pas sans ses biens. Les cris cèdent à des coups et S. Thiam boxe avec violence son ex. Au nez, au cou et au crâne. Elle pousse un cri d’orfraie et tombe dans les pommes. Les voisins dévalent les escaliers et voient le mis en cause démarrer en trombe sa voiture.

Devant les mêmes juges qui l’ont condamné en juillet, il continue à nier les faits malgré la vidéo et le témoignage de sa fille à titre de renseignements. Le tribunal va rendre son verdict le 18 novembre prochain.

Publicités
A LIRE AUSSI :   "Patriote bi" sous mandat de dépôt

Laisser un commentaire