You are currently viewing Une délégation de la commune de Limoges Métropole en visite d’échanges à Kaolack

Une délégation de la commune de Limoges Métropole en visite d’échanges à Kaolack

Dans le cadre de la coopération décentralisée, le conseil départemental de Kaolack a reçu hier une délégation de la commune de Limoges Métropole, ville française sise dans le département de la Haute-Vienne, en région Nouvelle-Aquitaine. Les deux jours d’échanges pour un partenariat ont porté leurs fruits, avec des projets concernant la gestion des déchets solides et la potabilisation des eaux.

Publicités

“Déjà c’est un projet que nous travaillons en amont. Il faut du temps avant de réaliser pour répondre mieux aux besoins des populations. Parce que, selon le contexte, les besoins sont différents et il faut s’adapter aux plus justes, être très précis dans la connaissance des besoins. Le fonctionnement est aussi important dans l’investissement. Si ce qu’on met en place ne fonctione plus, et qu’il n’y a pas de suivi dans l’entretien, à l’arrivée, on ne sera pas gagnant. Au finich, ça va décourager les personnes qui utilisent ses services et outils. Donc le fonctionnement doit aussi être pris en compte au départ dans le projet au même niveau que l’investissement”, a expliqué Philippe Janicot, vice-président de Limoges Métropole en charge du cycle de l’eau potable et pluiviale, par ailleurs chef de la délégation.

A LIRE AUSSI :   Famara Diédhiou sur Sénégal-Togo : "Tout est réunit pour faire un bon match"

“Le fonctionnement, ce n’est pas que de financer. C’est aussi investir dans les zones, dans la formation, puisque les personnes qui vont utiliser ces machines auront impérativement besoin de renforcer leur capacité”, a-t-il ajouté.

Ce lien avec Limoges a été facilité par Dr Ibrahima Dia, natif de Kaolack.

Pour le premier vice-président du conseil départemental, la gestion des déchets ne marche pas comme il le faut. La seule usine qui en dispose se trouve dans la commune de Latmingué, a rappelé Dr Ndèye Maty Cissé. “On voit des ordures un peu partout. Les 14 communes du département nous concerne. C’est pourquoi, on a fait visiter aux partenaires le centre de traitement de déchets de Gandiaye, le dépotoir d’ordures de Gnolanème (commune de Kaolack) où les ordures sont brûlées et dont la collecte se fait d’une manière artisanale et l’usine de Latmingué chef lieu de la commune qui porte le même nom.

Ndiaye Kébé BIAYE

A LIRE AUSSI :   Super League, cette compétition qui secoue l'Europe du foot

Correspondant à Kaolack

Publicités

Laisser un commentaire