You are currently viewing Un vieux de 62 ans viole une déficiente mentale

Un vieux de 62 ans viole une déficiente mentale

Les juges de la Chambre criminelle de Louga ont interrogé hier un accusé d’un genre assez particulier. D’après L’Obs, pour se soustraire à la Loi pénale, Mayoro Ngom, une menuisier âgé de 62 ans, a déroulé une stratégie de défense qualifiée de “risible” par le procureur de la République.

Publicités

Poursuivi pour pédophilie, détournement de mineure et viol sur une personne vulnérable (une déficiente mentale), ce divorcé a déclaré à haute et intelligible voix qu’il avait confondu sa victime à une “Djinn”.

Il n’a convaincu personne vu qu’il a été condamné à 10 ans de réclusion criminelle.

Publicités
A LIRE AUSSI :   La Police démantèle un réseau de lesbiennes mineures

Laisser un commentaire