You are currently viewing UFOA : une prime de 54 millions FCfa pour les U15 et U20

UFOA : une prime de 54 millions FCfa pour les U15 et U20

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

Vainqueurs du Tournoi U20 de l’UFOA A, après avoir battu la Gambie en finale (2-0), en Mauritanie, les Lionceaux ont encaissé une prime globale de 45 millions FCfa. Soit 1,5 million par joueur.

Publicités

Quant aux U15, champions du Tournoi de l’UFOA de ladite catégorie en battant le Libéria chez lui (3-0), au mois d’août, ils auront 9 millions. Soit 300 mille par tête. “C’est juste une prime symbolique. À cet âge, il ne faut pas mettre en avant cet aspect là. Le talent y est, ils auront le temps de gagner beaucoup de primes”, s’est justifié le président Augustin Senghor ce vendredi après-midi en marge de la cérémonie organisée pour magnifier leurs performances.

“2022, c’est le début des années de grâces”

Cela fait un total de 54 millions de francs pour les deux sélections.

“L’équipe nationale A brille de mille feux grâce à l’appui de tout le monde, des supporters… Mais nous ne devons pas oublier les performances extraordinaires des autres catégories notamment nos dames avec leur qualification en quarts de finale de la CAN féminine et qui joueront crânement le tournoi qualificatif au Mondial. Les trophées ont tardé à tomber mais cela commence à arriver. 2022, c’est l’an de grâces du football sénégalais dit-on. Mais, pour moi, c’est le début des années de grâces”, a-t-il avancé.

A LIRE AUSSI :   La FSF condamne l'agression de l'arbitre du match Jaraaf-Coton Sport

“Nous regtroupons ici deux catégories charnières. On ne leur dit pas de gagner tout de suite mais on leur donne des rudiments pour être de bons hommes. Ce qui leur fera gagner plus tard. À cet âge là, même s’ils avaient perdu, on devait les célébrer. Au retour de la campagne des U15 au Libéria, j’ai vu sur la liste U17 des jeunes U15. Le meilleur exemple est le capitaine Samba Diallo, meilleur joueur et meilleur buteur du Tournoi qui est en selection depuis les U17. Il est encore sélectionné chez les U23. Pour vous dire que c’est grâce à la préformation et une bonne communication entre la DTN et les staffs. Depuis 2015, si nous ne sommes pas la meilleure équipe africaine, nous faisons partie des meilleures. Et cela ne doit pas changer”, a-t-il dit, saluant au passage l’humilité du coach des Lionceaux, Malick Daf, qui vise toujours plus haut. Pareil pour Pape Ibrahima Faye, coach des U15, dont la pédagogie n’est plus à démontrer.

Publicités
A LIRE AUSSI :   Le coach de la Bolivie promet un "grand match" contre le Sénégal

Laisser un commentaire