You are currently viewing Tribunal : Senelec reconnaît devoir 2,6 milliards FCfa à Akilee

Tribunal : Senelec reconnaît devoir 2,6 milliards FCfa à Akilee

C’est un énième rebondissement dans le contentieux opposant la Senelec à Akilee. Ce lundi, le juge des référés du tribunal de commerce a donné acte aux parties de leur accord avant d’homologuer un procès-verbal de conciliation.

Publicités

Cet accord concerne la créance qu’Akilee réclamait à la Senelec. La société nationale d’électricité jurait que ces “prestations”, pourtant certifiées par ses services, étaient fictives ou exagérées et voilà maintenant qu’elle les reconnaît. En échange, Akilee a accepté de faire lever le blocage du compte de la Senelec logé à Ecobank. Et comme, elle n’a rien à cacher, Akilee a accepté que les factures soient encore certifiée par Senelec.

Pour rappel, suivant ordonnance numéro 786/2020 en date du 27 juillet 2020, rendue par la juge Aïssatou Diémé Diallo, Akilee Sa avait été autorisée à pratiquer, sur les comptes de la Senelec, ouverts dans les banques et établissements financiers, une saisie conservatoire de créances pour avoir sureté et paiement de la somme évaluée à 2.652.048.036 FCfa.

A LIRE AUSSI :   Mohamed Diallo s'engage avec un club marocain

Par procès-verbal de saisie conservatoire de créances en date des 3, 4, 5 et 7 août 2020 du ministère de Me Adama Dia huissier de justice, Akilee était passée à l’action. Senelec avait contesté les saisies opérées sur ses comptes. Aussi, par ordonnance en date du 10 août 2020, le juge des référés avait ordonné le cantonnement de la saisie aux seuls comptes ouverts à Ecobank, ordonnant ainsi une main levée des saisies pratiquées sur les avoirs de Senelec dans les autres institutions financières.

Libération

Publicités

Laisser un commentaire