You are currently viewing Trafic de passeports diplomatiques : pourquoi Mahmoud Saleh est invité à comparaître

Trafic de passeports diplomatiques : pourquoi Mahmoud Saleh est invité à comparaître

Le procureur de la République veut situer les responsabilités sur le trafic de passeports diplomatiques impliquant un gendarme en faction à la Présidence et un autre au ministère des Affaires étrangères.

Publicités

D’après L’Obs, il a demandé la comparution de Mahmoud Saleh, directeur de cabinet du président à l’époque des faits incriminés, et du chef de protocole de la Présidence. Un bureau où transitent beaucoup de courriers et autres documents confidentiels.

Il s’agit d’une comparution comme témoin ou à titre de renseignements. Le magistrat voudrait aussi avoir une idée sur la gestion du parapheur de la Présidence destiné aux Affaires étrangères pour la confection de passeports diplomatiques.

Prévu vendredi dernier devant le tribunal, le procès est finalement renvoyé au 28 octobre prochain sur demande du procureur. Une décision motivée par le statut des gendarmes.

Publicités
A LIRE AUSSI :   Tchad - BAD : 11,26 millions de dollars pour l’éducation des filles et l’alphabétisation des femmes

Laisser un commentaire