You are currently viewing Sommation interpellative sur l’affaire Cœur de Ville : ‘Rahma’ se débine

Sommation interpellative sur l’affaire Cœur de Ville : ‘Rahma’ se débine

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

La Cellule de communication nationale du mouvement Ànd Nawlé Ànd Ligueey a fait face à la presse ce samedi pour élucider la situation de la procédure judiciaire enclenchée contre le candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar, Mouhamed Ndiaye ‘Rahma’, suite à ses propos tenus sur de supposées ventes de terrains au Cœur de Ville de Kaolack, une plate-forme multifonctionnelle gérée par le Saloum Investissement et Développement (SID).

Publicités

“Une sommation interpellative a été donnée à Monsieur Mouhamed Ndiaye dit Rahma par l’huissier de justice que nous avons commis afin qu’il confirme ses dires. Mais à notre plus grande surprise, l’homme qui a fanfaronné partout qu’il avait des preuves nous a renvoyé à son avocat. Cette posture défensive et cette reculade montrent à suffisance qu’il a fui et ne versait que dans les calomnies et les médisances. Il disait vouloir aller à la Haye mais a refusé de confirmer ses accusations devant un huissier”, a ironisé Abdoulaye Gueye de la cellule de communication de “Ànd Nawlé Ànd Ligueey” du président Serigne Mboup.

A LIRE AUSSI :   Un détenu meurt à la MAC de Thiès

En outre, il a peint le président de la Chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Kaolack (CCIAK) et du CCBM Holding comme un homme préoccupé à la réflexion de voies et moyens qui vont sortir la ville du Centre de l’ornière.

“Le président Serigne Mboup n’a pas le temps des détails. En plus, c’est un homme de foi, un produit du ‘Daraa’ qui cultive partout la paix. Mais il faut que ses adversaires politiques épargnent le Cœur de Ville qui est une institution où plus 5 mille pères de familles gagnent leur vie de manière directe ou indirecte”, a-t-il conclu fermement promettant que la procédure ira quand même jusqu’au bout.

Ndiaye Kébé BIAYE

Correspondant à Kaolack

Publicités
A LIRE AUSSI :   Kaolack : concertation autour des barrières liées à l'utilisation des produits de la planification familiale

Laisser un commentaire