You are currently viewing Sécheresse : la Suisse vient en aide aux populations de Somalie et d’Éthiopie

Sécheresse : la Suisse vient en aide aux populations de Somalie et d’Éthiopie

La Corne de l’Afrique traverse en ce moment l’une des pires sécheresses de son histoire récente. En Éthiopie et en Somalie, quelque 10 millions de personnes, dont beaucoup de femmes, d’enfants et de personnes âgées, sont menacées dans leur existence en raison d’une grave pénurie alimentaire. La Suisse est très préoccupée par la crise de sécheresse qui sévit actuellement dans la région et a décidé d’allouer 10,8 millions de francs pour aider les populations touchées.

Publicités

Trois saisons consécutives sans pluie ont entraîné une grave pénurie d’eau dans la région. Les récoltes sont ruinées, le bétail meurt et le risque de maladies et de malnutrition aiguë augmente massivement. Des familles prennent des mesures désespérées pour survivre et des milliers de personnes quittent leurs villages en quête de nourriture, d’eau et de pâturages.

Pour les personnes vulnérables, la sécheresse a des conséquences catastrophiques : elle augmente le risque d’abus, d’exploitation sexuelle et de violence fondée sur le genre, empêche les enfants de recevoir une éducation et entraîne des malformations et des maladies dues à la malnutrition. Les personnes déplacées à l’intérieur de leur pays et qui n’ont plus le soutien de leur famille ou d’autres réseaux sociaux deviennent encore plus vulnérables et ont besoin de protection. De plus, le conflit en Ukraine risque d’entraîner une augmentation du prix du blé et d’autres denrées alimentaires de base, ce qui aggraverait encore la situation des populations de Somalie et d’Éthiopie.

A LIRE AUSSI :   Barça : Lenglet marque et rend hommage à Moussa Wagué

Une aide rapide pour les populations en détresse

La contribution de 10,8 millions de francs versée par la Suisse est destinée à aider ces personnes. Concrètement, cette contribution sert à appuyer les interventions du Programme alimentaire mondial (PAM) et du CICR en Somalie et en Éthiopie.

Elle vise aussi à remplir les réserves d’urgence des projets de développement existants. Grâce à cette rapidité de réaction, les interventions du PAM et du CICR permettront d’atténuer les impacts de la sécheresse sur les personnes concernées.

La Suisse verse également des contributions aux fonds de financement commun pour les pays, mis en place par l’ONU en Éthiopie et en Somalie, ce qui permet de soutenir les organisations partenaires locales qui mènent une action humanitaire. Ces organisations peuvent fournir une aide rapide, coordonnée et ciblée, moyennant des coûts de transaction réduits.

Programme suisse de coopération pour la Corne de l’Afrique 2022-2025

La contribution versée par la Suisse s’appuie sur le programme suisse de coopération pour la Corne de l’Afrique 2022-2025. Le programme actuel, doté d’un budget de 215 millions de francs pour les quatre prochaines années, est la troisième édition du programme de coopération régionale mis en place après la crise alimentaire de 2011. Cette crise alimentaire a coûté la vie à plus de 250 000 personnes rien qu’en Somalie.

A LIRE AUSSI :   Affaire Ndiaga Diouf : Barthélémy Dias fixé sur son sort le 21 septembre

Le programme est mis en œuvre conjointement par la DDC, le Secrétariat d’État du DFAE et le Secrétariat d’État aux migrations du DFJP. Le travail que mène la Suisse dans la Corne de l’Afrique couvre les thèmes de la gouvernance, de la sécurité alimentaire, de la protection des populations civiles/migration et de la santé et iI mise sur des approches locales, nationales, régionales et globales.

Publicités

Laisser un commentaire