You are currently viewing Recrutement à la mairie de Kaolack : la transparence érigée en règle par Serigne Mboup

Recrutement à la mairie de Kaolack : la transparence érigée en règle par Serigne Mboup

Fait rarissime. Un recrutement de volontaires pour le service de la police municipale a été rendu public ce dimanche par le cabinet du maire de Kaolack, Serigne Mboup.

Publicités

Interrogés, plusieurs citoyens de la ville du centre ont magnifié le geste non sans l’encourager à continuer dans ce sillage.

“J’ai un jeune frère qui a fait l’armée puis a été libéré. Depuis, il enchaîne les boulots de manœuvre et fait du gardiennage la nuit. Arrivé à la maison, je vais l’informer et il va tenter sa chance comme tout le monde. Cette manière de faire du maire Serigne Mboup doit être vulgarisée car elle donne une chance égale à tous les citoyens de la commune”, a témoigné Pape Ousseynou Diop, mécanicien de son état.

Pour Modou Thiam, étudiant en formation à l’ENO de Kaolack, le maire l’a convaincu lorsqu’il a dit qu’il ne va jamais licencier les agents trouvés à la municipalité. C’est différent dans ce qu’on avait l’habitude de voir. Donc s’il revient encore avec cette méthode ça ne le surprend guère. “L’homme a la transparence chevillée au corps et c’est ce qu’on attend de lui durant tout son règne car les choses doivent changer et il est sur la bonne voie”, magnifie-t-il.

A LIRE AUSSI :   420 kg de chanvre indien saisis à Pointe Sarène

“Cela montre qu’il est venu avec une nouvelle approche dans la gestion des collectivités territoriales. Le fait de bannir le clientélisme et de faire de la mairie de Kaolack, une maison de verre est un préalable encourageant pour la suite de son mandat”, ajoute El Hadji Ousseynou Fall, jeune cadre venu passer le week-end en famille qui l’encourage à foncer dans ce sillage et de ne pas écouter les maîtres chanteurs et autres politiciens encagoulés qui ne savent que vivre des deniers publics sans travailler.

Ndiaye Kébé BIAYE

Correspondant à Kaolack

Publicités

Laisser un commentaire