You are currently viewing Projet de résilience à l’insécurité alimentaire : Caritas-Kaolack mobilise les acteurs des communes pilotes

Projet de résilience à l’insécurité alimentaire : Caritas-Kaolack mobilise les acteurs des communes pilotes

Dans le cadre de son projet de résilience à l’insécurité alimentaire et de promotion de l’entreprenariat rural, lancé depuis 2020, l’ONG Caritas va appuyer les communes pilotes du département de Nioro (Ndramé Escal et Ngayène Sabakh), Kaolack (Keur Baka), Guinguinéo (Khelcom Birame) et Kaffrine (Ndioum Nguenth).

Publicités

Il s’agit d’outiller et d’accompagner ces organisations paysannes et les collectivités territoriales afin qu’elles puissent, elles-mêmes, prendre en compte tous les aspects liés au développement économique local. La cérémonie de lancement de la mission d’appui aux communes a eu lieu ce jeudi.

“Cette action vise une amélioration durable de la sécurité alimentaire des différentes catégories de producteurs par la création de richesses face aux changements climatiques dans le Diocése de Kaolack”, a expliqué Abbé Étienne Ndéné Ndong, directeur de la Caritas-Kaolack.

Ce projet cible 30 319 bénéficiaires directs et 179 681 indirects répartis dans les régions précitées. Pour faciliter son exécution, Caritas-Kaolack a mené une étude de diagnostic basée sur l’humain au niveau de ces communes. C’est dans ce cadre qu’elle a signé une convention de partenariat avec le Centre de coaching territorial de Kaolack, a-t-il ajouté.

A LIRE AUSSI :   Manifestations : l'école prend une pause jusqu'au 15 mars

Selon le directeur de l’ARD/Kaolack, Dr Mahmoud Diop, le Centre de coaching territorial est un outil, une approche participative permettant aux acteurs d’intervenir dans un processus territorial multi-acteurs. L’objectif est de faire un diagnostic des potentialités économiques des communes avec la participation de toutes les parties prenantes afin d’élaborer un sociogramme territorial et un plan de résilience économique pour chaque commune. D’où cet atelier qui a réuni l’ensemble des acteurs concernés, les élus des communes pilotes afin de partager avec eux les objectifs de la mission.

Ndiaye Kébé BIAYE

Correspondant à Kaolack

Publicités

Laisser un commentaire