You are currently viewing Phase aller – Pape Malick Dieye (Dakar Sacré-Cœur) : “Un bilan satisfaisant”

Phase aller – Pape Malick Dieye (Dakar Sacré-Cœur) : “Un bilan satisfaisant”

Pape Malick Dieye a préféré quitter le confort de NGB, 9 ans de service après, pour Dakar Sacré-Coeur où il est promu cette année chargé de missions Foot pro. Il analyse dans cet entretien les résultats de l’équipe (8e, 16 pts).

Publicités

Quel bilan tirez-vous de cette première partie de saison 2020-2021 ?

C’est un bilan assez satisfaisant parce qu’on a aligné une équipe jeune dont la moyenne d’âge est de 17 ans. C’est pour cela que nous sommes dans cette position. On essaye de les galvaniser pour enchainer des victoires et engranger le maximum de points qui nous permettra un peu de quitter la zone rouge. On espère qu’avec ce rythme, on atteindra notre objectif qu’est le maintien.

Qu’est-ce qui sera fait d’ici à la phase retour en termes de recrutement et autres ?

On va chercher des joueurs pour compléter l’effectif. Car forcément on aura des départs. Surtout des joueurs expérimentés pour accompagner les jeunes dans cette aventure de maintien et de formation.

A LIRE AUSSI :   Traite de personnes, proxénétisme, prostitution : Un réseau démantelé à Saly

Où en êtes-vous avec le partenariat avec Lyon ?

Le partenariat avec Lyon, c’est quelque chose de fiable. On est entrain de faire la renégociation. La relation est assez étroite et très bonne. On continue à travailler ensemble dans un projet, on espère d’ici peu qu’on va encore envoyer d’autres joueurs d’autant plus qu’ils sont venus nous voir deux fois cette année-ci malgré le Covid-19.

Quel est votre objectif après avoir quitté Niarry Tally pour Dakar Sacré-Coeur ?

Mon objectif, c’est d’apporter ma pierre à l’édifice vu l’expérience que j’ai eue à Niarry Tally et mes diplômes en Management de Sports. J’ai ainsi voulu être dans un cadre qui permet d’évoluer et de connaître d’autres expériences. En gros, je suis là pour accompagner Dakar Sacré Cœur et hisser le centre de formation le plus haut possible.

Publicités
A LIRE AUSSI :   Le petit frère d'un international ivoirien tué par balle

Laisser un commentaire