You are currently viewing Passation de service en l’absence de la presse à Kaolack : le camp de Serigne Mboup se lave à grande eau

Passation de service en l’absence de la presse à Kaolack : le camp de Serigne Mboup se lave à grande eau

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

La nouvelle équipe municipale de Kaolack dirigée par l’homme d’affaires Serigne Mboup, à peine installée ce vendredi, a fait face à la presse pour un exercice d’explications. Elle a notamment donné des précisions sur le déroulement de la passation de service, la veille, en l’absence des médias.

Publicités

“La passation de service est une procédure administrative bien encadrée entre le maire élu et celui sortant sous la supervision de l’État, en l’occurrence le préfet. Ce dernier en est le maitre d’œuvre et à ce propos il avait demandé au maire élu de se faire accompagner que de deux (02) personnes de son choix. Donc, nous accuser d’avoir laissé la presse en rade, relèverait d’un procès d’intention”, se défend la cellule de communication du nouveau maire. Une mise au point pour réagir contre les accusations de huis-clos ayant suivi cette rencontre.

Le staff de l’homme d’affaires de poursuivre : «   À cet instant de la procédure administrative, ni le maire sortant, encore moins celui élu, n’est habilité à inviter quiconque. Sous ce rapport, on ne pourrait leur imputer l’absence de la presse. Le lendemain de cette passation de service, par souci d’informations et de transparence, le maire Serigne Mboup a initié une conférence de la presse à laquelle le site Dakaractu a été convié au même titre que plus de 20 organes de presse. Le compte rendu de cette réunion administrative a été fait de long en large.”

A LIRE AUSSI :   Sécurisation pré Magal : 596 individus arrêtés

L’équipe du remplaçant de Mariama Sarr de conclure par un appel à un partenariat fécond avec les professionnels de la communication de la région.

“La nouvelle administration tient à rappeler que la transparence constitue l’un des piliers de son action et, à ce titre, la presse régionale dans toute sa diversité reste un partenaire incontournable. C’est à ce titre qu’une commission Équité et Bonne gouvernance a été mise en place pour la première fois dans l’histoire du conseil municipal de Kaolack”, a conclu la cellule de communication de l’équipe municipale de Kaolack.

Ndiaye Kébé BIAYE

Correspondant à Kaolack

Publicités
A LIRE AUSSI :   Covid-19 au Sénégal : 1 nouveau décès, 166 patients sous traitement

Laisser un commentaire