You are currently viewing Ni mandat d’arrêt, ni mandat d’amener contre Sonko

Ni mandat d’arrêt, ni mandat d’amener contre Sonko

Une information largement relayée fait état d’un mandat d’arrêt qui aurait été émis contre Ousmane Sonko pour violation de son contrôle judiciaire. En effet, le leader de Pastef n’a pas «émargé» vendredi dernier. Pour autant, Libération online a appris de sources judiciaires autorisées qu’aucun mandat n’a été émis à date contre Ousmane Sonko.

Publicités

En clair, il n’est sous le coup ni d’un mandat d’amener- pour le contraindre à se rendre dans le cabinet du juge- encore moins d’un mandat d’arrêt où il serait directement «déposé » en prison après arrestation.

Par ailleurs, le doyen des juges et les avocats de Sonko ont calé une autre date après avoir convenu de se voir ce lundi. En cause : plusieurs membres du collectif des avocats de Sonko sont mobilisés à Ziguinchor dans le cadre du procès de l’affaire Boffa-Bayotte, selon l’un d’eux. Nous y reviendrons.

Publicités
A LIRE AUSSI :   Une des quotidiens du mercredi 12 mai 2021

Laisser un commentaire