You are currently viewing “Négligence médicale” à l’hôpital Matlaboul Fawzaïni : les versions se contredisent

“Négligence médicale” à l’hôpital Matlaboul Fawzaïni : les versions se contredisent

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

Du centre de santé de Mbacké, Mané Mbodj, au terme d’une grossesse, a été référée à l’hôpital Matlaboul Fawzaïni vendredi passé, au lendemain du grand Magal de Touba (Diourbel). Elle est morte en couche le dimanche dans des conditions non encore élucidées, seul le bébé ayant été sauvé.

Publicités

“Les autorités de l’hôpital ont fui leurs responsabilités”

La famille parle de “négligence médicale”. Son frère Waly Mbodj estime que les agents l’ont opérée en l’absence du médecin-chef qui leur recommandait le contraire vu qu’elle souffrait d’hypertension artérielle. Pis, ils ont caché la nouvelle à sa maman. “Les autorités de l’hôpital ont fui leurs responsabilités en refusant de nous donner les noms du personnel de garde en cause et en niant les faits sous prétexte du risque de perdre l’enfant, finalement sauvé”, a-t-il rapporté.

Le ministère de la Santé envoie une mission

Malgré tout, sa mère lui recommande de ne pas porter plainte. Mais Waly veut connaître les circonstances du décès et que pareille erreur ne se reproduise plus.

A LIRE AUSSI :   1ère édition du Salon de l'Élevage de Kaolack : vers un plan de développement pour soutenir les acteurs

Déjà, comme pour les drames de Kédougou et de Tivaouane, le ministère de la Santé a dépêché une mission pour faire la lumière.

“Il n’y a pas de négligence médicale”

Du côté de la direction de Matlaboul Fawzaïni, l’on botte en touche. “Il n’y a pas de négligence dans la prise en charge. Selon le rapport du médecin-chef de la maternité, ils ont fait tout ce qui était en leur pouvoir. Maintenant, concernant les aspects techniques, on est tenu par le secret médical”, a affirmé le directeur de l’hôpital, Makhtar Lô.

Publicités

Laisser un commentaire