You are currently viewing Ndramé Escale : urgence pour son désenclavement et la construction d’un lycée

Ndramé Escale : urgence pour son désenclavement et la construction d’un lycée

Reconduit pour une seconde fois à la tête de la commune de Ndramé Escale (Nioro), Amidou Diop a dressé le bilan de ses réalisations durant son premier mandat.

Publicités

“Dans les grilles de performances, Ndramé Escale figurait parmi les premières communes de la région de Kaolack. Le budget a été multiplié par 4, passant de 55 millions à plus de 202 millions de francs Cfa. En plus de la soixantaine d’emplois créés dans le secteur hydro-agricole. Un nombre qui va dépasser les 400 voire 500. Une bonne partie de la population, surtout les jeunes, étant occupés durant la saison sèche. “On ne peut pas aspirer à un développement durable en ne travaillant que 4 mois sur 12”, a raisonné le premier magistrat de la commune.

Ndramé Escale a des potentialités pour booster son développement. “Nous avons la vallée de Thiarène Guissé, un bas fond apte à la riziculture. Nous voulons qu’elle soit aménagée en digues pour absorber beaucoup d’emplois mais surtout assurer l’autosuffisance de la zone. Il est temps qu’on prenne cette question en charge de temps puisqu’il y à un boum démocraphique extaordinaire alors que les superficies emblamables s’amenuisent d’année en année avec ces histoires de lotissements qui éffritent nos terres”, a-t-il ajouté.

A LIRE AUSSI :   Photo - Gana Gueye et ses deux beaux garçons

“La commune a aussi besoin d’être véritablement désenclavée. Pour se faire, l’axe Sokone-Nioro doit être bitumé, une vieille doléance des populations. Au-delà de ça, Ndramé Escale a besoin d’un lycée. Le taux d’abandon scolaire est effroyable – plus de 800 abandons malgré les programmes d’accès à l’éducation. C’est un appel que lançons à l’endroit de l’État”, a conclu Amidou Diop.

Ndiaye Kébé BIAYE

Correspondant à Kaolack

Publicités

Laisser un commentaire