You are currently viewing Nano crédit via le digital : Free money et Cofina lancent «Lebalma»

Nano crédit via le digital : Free money et Cofina lancent «Lebalma»

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

Fruit d’un partenariat entre Free money et Cofina, lebalma, un nouveau service de nano crédit a été lancé hier.

Publicités

Ce vendredi a eu lieu le lancement de l’offre lebalma (nano crédit) fruit d’un partenariat entre Free money et Cofina. Ce nouveau service de nano-crédit est un produit qui permet à un client de Free money d’avoir accès à un crédit depuis son compte mobile money, sans se déplacer.

Pour bénéficier de lebalma, il suffit de composer le #150# et de suivre les étapes indiquées, ou alors de se rapprocher d’une agence ou boutique Free.

Sur les enjeux de ce partenariat Mame Alassane Dia, directeur général de Cofina, indique : « Cofina est un acteur qui innove depuis son arrivée sur le marché sénégalais. Ce partenariat stratégique avec un acteur majeur du mobile money, visant à démocratiser l’accès au crédit via le digital, s’inscrit dans notre vision de devenir à horizon 2024, le leader de l’inclusion financière au Sénégal».

A LIRE AUSSI :   Trafic de passeports et cartes de séjour dans l'espace Schengen : Ndèye Yandé Seck touchait de grosses commissions

Lebalma est en effet un service idéal pour les petits business, pour des besoins urgents d’appoint ou tout simplement pour faire face à des imprévus. C’est une solution adaptée, calibrée, pensée pour les Sénégalais : un crédit allant de 1000 Fcfa jusqu’à 300 000 Fcfa, remboursable sur 30 jours.

Selon Mahublo Virgile Toffodji, administrateur général de Mobile Cash Sa, «lebalma est une opportunité exceptionnelle pour permettre aux petits commerçants mais aussi à tous les particuliers de bénéficier d’une trésorerie à moindre frais, et de pouvoir stabiliser leur petit commerce, se projeter à moyen terme, et faire face à des imprévus sachant qu’au Sénégal le taux de bancarisation reste encore relativement faible, autour de 20% ».

Mamadou Mbengue, le directeur général de Free Sénégal, estime pour sa part que « cette offre est une étape parmi de nombreuses autres dans le chemin de l’innovation que Free a emprunté depuis son arrivée au Sénégal. C’est aussi une preuve supplémentaire que les engagements que nous avons pris se concrétisent, pour le bien de l’ensemble de la population sénégalaise. Chez Free nous continuons à innover, à avoir de l’audace, à être en interconnexion avec le monde financier via le digital pour améliorer la vie et participer au développement de chacun ».

A LIRE AUSSI :   Lutte contre la cybercriminalité : 32 Nigérians arrêtés à Grand Mbao

Libération

Publicités

Laisser un commentaire