You are currently viewing Mondial 2022 : Hervé Renard et Guy Stéphan voient le Sénégal aller loin

Mondial 2022 : Hervé Renard et Guy Stéphan voient le Sénégal aller loin

“C’est une poule où le Sénégal peut rêver. Déjà de par ses qualités. C’est abordable pour rejoindre le second tour en premier”, a commenté Hervé Renard à propos du Sénégal, logé dans la poule A en compagnie des Pays-Bas (21 novembre), du Qatar (25 novembre) et de l’Équateur (29 novembre).

Publicités

Premier entraîneur à remporter deux Coupes d’Afrique avec deux sélections différentes, Zambie (2012) et Côte d’Ivoire (2015), le technicien français conduira une équipe (Arabie Saoudite) au Mondial une deuxième fois d’affilée après le Maroc en 2018. Une expérience qui lui permet de mesurer le poids de la ‘team Aliou Cissé’. “L’équipe africaine qui peut aller loin dans cette compétition, c’est le Sénégal. Ils ont vraiment des individualités de très haut niveau. Avec un titre de champions d’Afrique, le Sénégal s’est libéré vu qu’il courait pendant tellement d’années derrière”, a-t-il analysé.

Les représentants du continent ont tout le temps été bloqués en quarts de finale – Cameroun (1990), Sénégal (2002),) et Ghana (2010). Cette fois-ci, Guy Stéphan mise sur l’équipe qu’il a entraînée entre 2003 et 2005.

A LIRE AUSSI :   Covid-19 au Sénégal : 282 cas actifs, 85 guéris

“Un groupe de qualité et de l’ambition”

Champion du monde en titre avec la France, l’adjoint de Didier Deschamps les a d’emblée félicités pour leur sacre en CAN et leur qualification au Mondial avant de s’aligner sur la même longueur que Hervé Renard : “Il y a de bonnes équipes dans leur groupe mais les Lions sont capables de faire un bon tournoi. Pour l’Afrique, ça va venir. Dans le haut niveau, tout se joue sur des détails. En 2018, la France a réussi à réduire au maximum l’incertitude. Après, il faut un groupe de qualité. Et il y en a au Sénégal, avec un stade de qualité. Il faut de l’ambition et il y en a aussi.”

Le pays de la Teranga est tombé dans le groupe du pays organisateur. Une chance pour certains. “La différence est que le Qatar est qualifié d’office. On peut penser que cette équipe est moins forte que les autres têtes de série qui figurent dans le top 7 du classement mondial. Mais les Qataris, sur un match, sont à même de faire des choses intéressantes. Mais, qualitativement, je trouve que le Sénégal est meilleur.”

A LIRE AUSSI :   Plus de 300 000 sénégalais en insécurité alimentaire (PAM)

La grosse différence par rapport aux coupes du monde précédentes, selon Guy Stéphan, est qu’il y aura très peu de longs voyages. Cela fait que les équipes pourront revenir dans leur camp de base le soir du match. “L’autre élément est qu’elle va se dérouler en novembre-décembre avec une préparation courte. Sans omettre le contexte de la chaleur. Un Mondial inédit mais on a hâte que ça commence”, a-t-il ajouté.

Publicités

Laisser un commentaire