You are currently viewing Ministère des Sports : les cadres à l’heure de la déconcentration de l’ordonnancement

Ministère des Sports : les cadres à l’heure de la déconcentration de l’ordonnancement

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

Le ministère des Sports tient ces 7 et 8 novembre 2022 un séminaire national de formation sur la déconcentration de l’ordonnancement au profit de ses cadres qui interviennent dans l’exécution budgétaire.

Publicités

L’année 2022 est l’étape décisive dans la mise en oeuvre des réformes budgétaires financières issues du cadre harmonisé des finances publiques de l’UEMOA sur le budget programme. Après l’adoption de la nouvelle LOLF 2020-07 qui a apporté les dernières améliorations en vue du basculement intégral dans le budget programme, il sera question de généraliser la déconcentration de l’ordonnancement avec la publication du décret n°2021-1799 portant nomination des ordonnateurs délégués et seconfaires des crédits.

Le directeur de l’administration générale et de l’équipement (DAGE) est l’ordonnateur délégué, le gestionnaire du DAGE, son suppléant. Au niveau déconcentré, le chef de service régional et le chef de service départemental sont les ordonnateurs secondaires. À charge pour eux de produire les comptes administratifs et les comptes de gestion.

A LIRE AUSSI :   Covid-19 au Sénégal : 3 décès, 64 cas positifs, 140 guéris

Pour le ministre des Sports, Yankhoba Diatara, qui a présidé l’ouverture lundi matin, ce séminaire vient a son heure. La formarion et la capacitation étant une obligation pour les agents vu le contexte de la redevabilité, une exigence publique. À ses yeux, tout le monde doit rendre compte, être au même niveau afin que les choses soient faites de manière adéquate.

Publicités

Laisser un commentaire