You are currently viewing Me Augustin Senghor aux dirigeants égyptiens : “Quand on a autant gagné, on doit savoir perdre dignement”

Me Augustin Senghor aux dirigeants égyptiens : “Quand on a autant gagné, on doit savoir perdre dignement”

Depuis la série de contestations des dirigeants égyptiens au sujet de l’accueil jugé hostile en marge du barrage retour du Mondial 2022 contre le Sénégal (1-0, tab : 3-1), Me Augustin Senghor est resté dans son coin. Les gouttes de trop semblent être les propos à l’emporte-pièce, combiné à leur décision de se plaindre auprès de la FIFA et même du Tribunal arbitral du sport (TAS) pour faire rejouer le match. Un manque de fair-play caractérisé que déplore le président de Fédération sénégalaise de football (FSF).

Publicités

“Cher collègue, quand on a autant gagné, on doit savoir perdre dignement, sans prétextes ! Tout pour moi, rien pour les autres, ce n’est une règle de vie ni de foi ! Joueurs et encadrements des 2 équipes ont été excellents sur le terrain et en dehors ! Pourquoi pas les dirigeants ?” a lancé le non moins premier vice-président de la CAF.

Lors du barrage retour, le 29 mars, au stade Abdoulaye Wade, les supporters ont répondu à leurs homologues égyptiens qui avaient usé de lasers trois jours plus tôt, au Caire. Surtout lors des tirs au but (3-1).

Publicités
A LIRE AUSSI :   16e journée retard : le Jaraaf met fin à la série de Diambars

Laisser un commentaire