You are currently viewing Les vérités du Turc qui a affrété le navire de 3,9 milliards FCfa d’engrais détourné

Les vérités du Turc qui a affrété le navire de 3,9 milliards FCfa d’engrais détourné

Directeur de Re-Energy, Rahul Chandra a accepté pour la première fois d’évoquer en public le dossier du bateau de 35 000 tonnes d’engrais qui a valu Ndeye Nancy Niang un placement sous mandat de dépôt.

Publicités

Selon L’Obs, il a expliqué pourquoi il a traduit en justice la représentante légale de la société de manutention Transcontinental Transit et de Amine Group avec qui, il avait conclu, le 18 mars, un contrat de vente et d’achat d’urée granulaire d’une valeur de 6 151 586 778 FCfa.

“L’affaire est pendante devant la Justice, je n’entrerai pas dans les détails. Tous les documents ont été soumis au tribunal en guise de preuves”, a-t-il dit.

Chandra regrette l’ampleur des dégâts sur l’entreprise. “Cela représente une part substantielle de nos nombreuses années de travail acharné. Nous avons dû réduire un grand nombre de nos employés”, a-t-il concédé non sans reconnaître avoir rencontré, pendant 2 ans, durant ses visites à Dakar, des personnes qui l’ont encouragé, motivé, guidé et beaucoup aidé.

Publicités
A LIRE AUSSI :   CSM : des organisations de la société civile soutiennent Souleymane Téliko

Laisser un commentaire