You are currently viewing Les révélations du médecin qui a examiné Adji Sarr

Les révélations du médecin qui a examiné Adji Sarr

Dr Alfousseyni Gaye était, vendredi, dans le bureau du doyen des juges pour être auditionné en tant que témoin dans le cadre de l’affaire Sweet Beauty. Ce médecin a examiné Adji Sarr quelques heures après qu’elle a déclaré avoir été violée par Ousmane Sonko.

Publicités

Dr Gaye est resté fidèle à son rapport qui rapporte son audition dans son édition de ce samedi. Le journal précise que le médecin a maintenu avoir relevé, notamment, une déchirure ancienne de l’hymen de l’ex-masseuse de Sweet Beauty et est revenu sur les circonstances dans lesquelles il lui a été demandé d’examiner cette dernière.

Dr Alfousseyni Gaye confie au juge avoir été contacté, la veille du jour de la consultation, par Me Pape Samba So dit Gaby. Ce dernier, renseigne le journal 24 Heures, est l’avocat du médecin et le beau-frère de l’ancien directeur des Domaines Mamour Diallo qu’on entendrait parler à Adji Sarr dans des enregistrements audio ayant fuité.

A LIRE AUSSI :   Tribunal de commerce : l'homme d'affaires Bocar Samba Dièye gagne son procès

Me So aurait demandé à Dr Gaye s’il serait à Dakar le lendemain de leur échange téléphonique. Ce dernier ayant répondu par l’affirmative, il lui donne rendez-vous le jour j, manifestement sans lui préciser l’objet de la rencontre.

Le lendemain, nouvel appel de Me So qui lui confie, d’après son récit dans le bureau du Doyen des juges, être avec une fille qui aurait été violée. L’avocat lui propose de récupérer la victime présumée au niveau de Liberté VI pour l’examiner. Dr Gaye accepte.

Le médecin rapporte que Adji Sarr ne présentait aucune trace visible de violences et lui semblait sereine. Il a martelé avoir relevé une déchirure ancienne de l’hymen et effectué des prélèvements. Dr Alfousseyni Gaye précise avoir transmis le rapport de l’examen médical aux gendarmes enquêteurs et remis les prélèvements à un de ses collègues. Lequel était convoqué par le doyen des juges, mais ne s’est pas présenté.

Publicités
A LIRE AUSSI :   Covid-19 : les nouvelles mesures d'Aly Ngouille Ndiaye

Laisser un commentaire