You are currently viewing Les Pays-Bas et la BEI intensifient leur soutien à des projets d’approvisionnement en eau et d’assainissement dans les pays en développement

Les Pays-Bas et la BEI intensifient leur soutien à des projets d’approvisionnement en eau et d’assainissement dans les pays en développement

Lors du Forum mondial de l’eau, il a été convenu d’un nouvel appui de 25 millions d’EUR de l’État néerlandais en faveur du Fonds pour le secteur de l’eau, géré par la BEI (www.EIB.org). L’envoyé spécial en charge des affaires internationales de l’eau aux Pays-Bas et le vice-président de la BEI confirment le renforcement de la coopération. Le nouveau financement contribuera à la réalisation de l’objectif de développement durable relatif à l’eau – l’ODD 6.

Publicités

La Banque européenne d’investissement est le plus important bailleur de fonds international en faveur de projets relatifs à l’eau ; l’impact de ses nouveaux investissements dans ce domaine, dans les pays en développement, va être renforcé par un élargissement du périmètre du Fonds pour le secteur de l’eau, confirmé aujourd’hui lors du Forum mondial de l’eau organisé à Dakar.

L’État néerlandais a accepté d’accorder un nouveau soutien de 25 millions d’EUR au Fonds pour le secteur de l’eau. La reconstitution de la dotation permettra à la BEI de rendre les projets relatifs à l’eau plus durables, d’améliorer la résilience des infrastructures face aux changements climatiques et de mobiliser des fonds supplémentaires auprès d’autres bailleurs ou investisseurs.

A LIRE AUSSI :   Mairie de Kaolack : le syndicat réclame un audit du foncier et du personnel

« La sécurité, en matière d’approvisionnement en eau et d’assainissement, est essentielle à une vie digne, en bonne santé, ainsi qu’au développement économique et social.  Le partage des connaissances et de l’expérience et l’innovation jouent un rôle primordial pour améliorer l’accès durable à une eau salubre, protéger les populations et les infrastructures contre les inondations et lutter contre la pénurie d’eau. Le Fonds pour le secteur de l’eau conjugue l’engagement unique des Pays-Bas à relever les défis mondiaux dans le domaine de l’eau et la vaste expérience de la Banque européenne d’investissement qui effectue des investissements liés à l’eau dans le monde entier. L’élargissement du périmètre du Fonds pour le secteur de l’eau nous permettra de rendre les projets liés à l’eau et à l’assainissement plus durables et inclusifs et de mobiliser des fonds supplémentaires auprès d’autres bailleurs de fonds ou investisseurs », a déclaré Henk Ovink, envoyé spécial en charge des affaires internationales de l’eau aux Pays-Bas.

« Investir dans la sécurité en matière d’approvisionnement en eau et d’assainissement, c’est investir dans un avenir meilleur pour les populations et notre planète. Le Fonds pour le secteur de l’eau a montré comment l’expertise technique peut renforcer les investissements liés à l’eau afin d’améliorer l’accès à l’eau dans les zones de conflit, les régions touchées par la sécheresse et les populations côtières fragiles. La Banque européenne d’investissement se félicite du soutien de 25 millions d’euros qu’apporte l’État néerlandais pour renforcer le Fonds pour le secteur de l’eau ; il accroîtra l’impact des investissements liés à l’eau au profit des régions fragiles dans les années à venir », a ajouté Ambroise Fayolle, vice-président de la Banque européenne d’investissement chargé du développement et de l’action pour le climat.

A LIRE AUSSI :   Diamaguène : un sinistre malmène un sapeur-pompier dans les eaux stagnantes

Soutenir les projets liés à l’eau à travers le monde

Le Fonds pour le secteur de l’eau a été créé par les Pays-Bas et la Banque européenne d’investissement en 2017 pour soutenir la mise en œuvre de projets relatifs à l’eau et à l’assainissement dans les pays à revenu faible et à revenu intermédiaire de la tranche inférieure.

Depuis sa création, le Fonds pour le secteur de l’eau a fourni une assistance technique pour des projets visant à développer l’approvisionnement en eau, à améliorer l’assainissement et à renforcer la résilience des infrastructures hydriques face aux changements climatiques.

Désormais, le Fonds pour le secteur de l’eau bénéficiera également d’un périmètre élargi en recourant à des instruments financiers tels que des garanties pour mobiliser les investissements du secteur privé en faveur de l’ODD 6.

Renforcer les investissements dans le secteur de l’eau en Afrique

Le Fonds pour le secteur de l’eau a soutenu des investissements liés à l’eau dans toute l’Afrique, notamment des opérations visant à améliorer l’accès à l’eau potable au Niger, à utiliser l’énergie solaire pour l’approvisionnement en eau au Malawi et à mieux protéger les populations côtières de Sao Tomé‑et‑Principe.

A LIRE AUSSI :   Barthélemy Dias inaugure le complexe de loisirs de Karack

Au cours des dix dernières années, la Banque européenne d’investissement a prêté 32 milliards d’EUR en faveur d’investissements à long terme dans le secteur de l’eau dans le monde entier.

Publicités

Laisser un commentaire