You are currently viewing “Les fermes de la Teranga” : les objectifs cachés de Frank Timis

“Les fermes de la Teranga” : les objectifs cachés de Frank Timis

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

Frank Timis est bien au coeur de “Les fermes de la Teranga Sa” et il cherche des fonds sur le marché financier pour développer les activités de la société qui trône sur 25 000 hectares.

Publicités

En effet, selon Libération, après avoir acquis pour 7,9 millions de dollars les terres octroyées à Senhuile dans le Ndiaël, African agriculture inc (AAGR) s’apprête à lever en bourse 40 millions de dollars. La demande d’introduction en bourse permet de cerner les dessous de cet accaparement.

Fondée à Delaware (USA) le 7 mai 2021, AAGR est détenue à 80 % par Timis. Alors que Gora Seck, ancien président de Senhuile, se retrouve avec les 9 %. L’investisseur américain Alan Kessler est le président directeur général. Leur ambition est de vendre la production de luzerne aux propriétaires de bovins africains locaux, y compris les associations d’élevage au Sénégal et en Mauritanie et dans la CEDEAO ainsi qu’à l’Arabie Saoudite et à l’Europe.

A LIRE AUSSI :   Afrique du Sud : El Hadj Kébé risque la prison à perpétuité

Mais ce que Frank Timis et Cie n’ont pas dit aux investisseurs est que plusieurs villages regroupés autour d’un collectif réclament depuis des années la restitution de ces terres

Publicités

Laisser un commentaire