You are currently viewing Les ex travailleurs de Sias, Ama Sénégal et Sotrac interpellent le président Macky Sall

Les ex travailleurs de Sias, Ama Sénégal et Sotrac interpellent le président Macky Sall

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

La situation des ex travailleurs de Sias, d’Ama Sénégal et de la Sotrac a fait l’objet d’une lettre ouverte adressée au président Macky Sall.

Publicités

“Nous venons à nouveau vous présenter la difficile et obsédante situation que vivent les ex travailleurs de la Sias, d’Ama Sénégal et de la Sotrac et qui attendent de percevoir les treize milliards deux cent millions (13 200 000 000 francs) que leur doit l’État du Sénégal. À cet effet, dans votre grande générosité, vous vous étiez engagé à régler définitivement cette question dès que vous  seriez réélu. C’était le 16 février 2019 à Guédiawaye durant la campagne électorale. Monsieur le Président de la République, le passif social des ex travailleurs de ces trois entités que sont : la Sias, Ama Sénégal et  la Sotrac se chiffre à treize milliard deux cent millions de francs (13 200 000 000 francs) répartis ainsi : Pour la Sias (1350 agents) un milliard cinq cent millions (1 500 000 000 francs). Pour Ama Sénégal (1777 agents) deux milliards sept cent millions  (2 700 000 000 francs). Pour la Sotrac (2250 agents) neuf milliards  (9 000 000 000 francs)”, écrivent Madany Sy et Cie.

A LIRE AUSSI :   Covid-19 au Sénégal : 5 nouveaux décès en 24h

“Monsieur le Président de la République, nous nous tournons vers vous suite à l’audience avec le Médiateur de la République à l’initiative de Monsieur Mame Mactar Gueye de l’ONG JAMRA restée sans suite et bousculés par les nombreuses pressions de ces ex travailleurs qui sont dans le désarroi et marqués par l’impatience au point de développer des stratégies qui risquent de porter atteinte à leurs vies. Monsieur le Président de la République, nous osons vous rappeler que pratiquement tous ces efforts de l’État du Sénégal ont été consentis pratiquement par le gouvernement du Sénégal avec Mr Boune Abdallah Dionne alors Premier Ministre”, disent-ils avant d’ajouter : “Monsieur le Président de la République, nous sommes  conscients du respect et de l’affection que vous portez aux  travailleurs en situation difficile et de votre diligence dans la gestion des dossiers les concernant ; ce qui nous autorise à croire à une issue favorable à cette requête.”

Publicités
A LIRE AUSSI :   Macky Sall, Législatives, Benno... : Les vérités des proches de Samuel Sarr

Laisser un commentaire