You are currently viewing Les camps de base des équipes dans la lignée d’une Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022 résolument compacte

Les camps de base des équipes dans la lignée d’une Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022 résolument compacte

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

Lors de la Coupe du Monde de la FIFA la plus compacte depuis la création de l’épreuve, en 1930, les 31 équipes qui se rendront au Qatar auront toutes leur propre camp de base. Elles pourront même y séjourner tout au long de la compétition, aucun vol intérieur n’étant requis pour se rendre sur les sites des différentes rencontres. Par conséquent, les séances d’entraînement officielles de veille de match de cette édition se tiendront également sur les sites d’entraînement respectifs des équipes.

Publicités

Celles-ci arriveront à l’hôtel de leur camp de base au moins cinq jours avant leur entrée en lice et y resteront pendant deux semaines au minimum, même si les joueurs espèrent tous demeurer au Qatar 33 jours, synonyme de participation à la finale.

Parmi les nombreux attraits uniques de cette Coupe du Monde de la FIFA 2022™, 24 des 32 sélections seront logées dans un rayon de 10 km. Cette concentration constitue un plus indéniable pour l’ambiance de l’événement à Doha et dans les alentours, ainsi que pour les supporters locaux et internationaux.

A LIRE AUSSI :   Photos - Le Sénégal offre 3 ambulances à la Guinée-Bissau

« Cette Coupe du Monde 2022 unique en son genre offrira aux équipes tous les avantages de son concept compact ainsi que la chaleureuse hospitalité locale. Les joueurs auront davantage de temps pour s’entraîner et récupérer entre les matches tout en profitant de l’ambiance qui règnera dans le pays. En effet, les délégations des 32 nations qualifiées et leurs fans seront au même endroit, » a déclaré Colin Smith, directeur de la division Coupe du Monde de la FIFA.

« Nous nous réjouissons de pouvoir montrer aux supporters les installations haut de gamme aménagées par le Qatar pour accueillir leur équipe », a pour sa part indiqué Nasser Al Khater, directeur général de FIFA World Cup Qatar 2022 LLC. « Comme pour tous les autres projets liés à la Coupe du Monde, l’héritage a joué un rôle clé dans la planification. Ainsi, de nombreux sites d’entraînement rénovés ou construits pour l’occasion bénéficieront aux communautés et aux clubs locaux bien après le coup de sifflet final. Après 2022, les nouveaux hôtels seront également un atout supplémentaire pour une industrie qatarienne du tourisme en plein essor. »

A LIRE AUSSI :   Manifestations : encore un mort à Bignona

Le concept

Le camp de base d’une équipe est son quartier général pour toute la durée de la compétition. Il combine un site d’entraînement avec un hôtel ou une autre forme d’hébergement. Trois types de site d’entraînement seront utilisés pendant la compétition : clubs locaux, sites d’entraînement groupés et stades. Rénovés ou construits à neuf, bon nombre d’entre eux constituent une part importante de l’héritage de la compétition pour le football de base au Qatar.

Les structures d’hébergement comprennent des hôtels quatre ou cinq étoiles, des villas, des complexes hôteliers ou des logements non hôteliers, y compris des résidences d’académies sportives ou des logements scolaires/universitaires. Outre des infrastructures telles que des salles de soins, les équipes bénéficieront d’espaces communs à leur usage exclusif afin de préserver leur intimité tout en répondant aux protocoles élaborés en matière de sécurité.

Au total, 162 visites d’inspection ont été organisées depuis octobre 2019 au bénéfice des équipes qui ont pris part aux qualifications pour la Coupe du Monde 2022.

A LIRE AUSSI :   Modou blessé, son combat contre Ama Baldé est reporté

Protection des travailleurs dans les hôtels

En matière de droits des travailleurs, la FIFA et le pays hôte prennent leur responsabilité très au sérieux. Dans ce cadre, une procédure de diligence sans précédent est appliquée afin de protéger les droits et le bien-être des travailleurs dans 159 hôtels différents, notamment ceux qui hébergeront les équipes participantes. Ce travail effectué en étroite coopération avec le Conseil suprême pour la remise et l’héritage implique également des syndicats et d’autres observateurs indépendants, ainsi que l’Organisation Internationale du Travail. Au cours des derniers mois, la FIFA a également accompagné les associations membres dans leurs propres échanges avec les hôtels en matière de droits des travailleurs et elle se félicite du dialogue constructif noué autour de cet important sujet.

Publicités

Laisser un commentaire