You are currently viewing Lèpre : Abdoulaye Diouf Sarr se prononce sur l’abrogation de la 76-03

Lèpre : Abdoulaye Diouf Sarr se prononce sur l’abrogation de la 76-03

Crée en 1952, le village de reclassement social de Koutal Keur Malick Ndiaye (Kaolack) a tourné une page historique avec l’abrogation de la loi 76-03 datant de 1976. Une décision sortie du Conseil des ministres de mercredi dernier et qui est une bouffée d’oxygène pour les populations.

Publicités

Pas moins de 9 villages ont été érigés à l’époque pour organiser le traitement et la réinsertion des lépreux. Avec cette loi, les malades étaient contraints d’y rester pour bénéficier de traitement médical, de nourriture, de terre de culture..

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’élimination de la lèpre est définie lorsque la prévalence est inférieure à 1 cas pour 10 000 habitants. Or, le Sénégal en est à 1 cas sur 50 000 habitants, se réjouit le ministre de la Santé. Le gouvernement qui la considère comme éradiquée depuis 2015 avait recensé 191 cas sur 17 millions d’habitants en 2020.

Abdoulaye Diouf Sarr de confirmer que ces villages sont désormais intégrés dans les collectivités territoriales. Et que cette loi était devenue stigmatisante parce qu’il y a eu beaucoup d’évolution aux plans thérapeutique et social. Il s’exprimait ce jeudi lors du neuvième numéro du concept “Gouvernement face à la presse”.

Publicités
A LIRE AUSSI :   Ndiarème Limamoulaye perd son maire

Laisser un commentaire