You are currently viewing Législatives : Serigne Mboup perd un allié de taille

Législatives : Serigne Mboup perd un allié de taille

La coalition Ànd Nawlé Ànd Liguéey dirigée par l’homme d’affaires Serigne Mboup a éclaté en mille morceaux à Kaolack. Face à la presse ce mardi, Ahmed Youssouf Bengelloune, actuel président du conseil départemental, a claqué la porte avec d’autres mouvements qui ont soutenu sa candidature.

Publicités

Pour El Hadj Daniel So de la plateforme “Kaolack Moo Nu Noor” qui a ouvert les débats, la démarche solitaire et les multiples reniements de ses camarades de Ànd Nawlé Ànd Liguéey qui ont rythmé leur compagnonnage, sont à l’origine de cette scission. “Après une réunion de tous les mouvements qui étaient autour du maire Serigne Mboup, rien n’a été retenu. Mais grande a été notre surprise quand nous avons entendu dans la presse que la coalition que nous avons partagé durant les élections territoriales du 23 janvier 2022 allait participer aux Législatives du 31 juillet 2022 car elle ne fait pas partie de Benno Bokk Yaakaar”, dénonce-t-il très dépité.

A LIRE AUSSI :   Au Ghana, une productrice transforme une forêt dégradée en champ de maïs prospère

“Un soutien et un accompagnement de la mouvance présidentielle lors des Législatives ont été toujours retenus. Il n’a jamais été question de faire face à la liste proposée par le président Macky Sall. Mais, pour les autres membres de la coalition Ànd Nawlé Ànd Liguéey, le maire Serigne Mboup reste et demeure le seul leader et qu’il était hors de question qu’il se range derrière quelqu’un – un avis que nous ne partageons guère”, a-t-il poursuivi.

Pour clôre le débat, Ahmed Youssouf Bengelloune a réitéré son ancrage dans la mouvance présidentielle et son soutien sans faille à Macky Sall lors des Législatives. Des mouvements et alliés venus de tout le département étaient de la partie.

Ndiaye Kébé Biaye

Correspondant à Kaolack 

Publicités
A LIRE AUSSI :   Antoine Félix Diom au chevet du GIGN amputé du bras

Laisser un commentaire