You are currently viewing Le témoignage émouvant du ministre Abdoulaye Sow sur El Hadj Malick Sy “Souris”

Le témoignage émouvant du ministre Abdoulaye Sow sur El Hadj Malick Sy “Souris”

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

Le ministre de l’Urbanisme, Abdoulaye Saydou Sow, a commenté la disparition brutale de El Hadj Malick Sy “Souris”, ancien président de la Fédération sénégalaise de football. Qui, selon lui, a plongé le monde sportif dans un profond émoi et une indicible souffrance.

Publicités

“L’émotion et la stupéfaction qui assaillent nos Compatriotes, sont à la mesure de la vie de l’illustre défunt”, a dit le président de la Ligue amateur.

Il décrit le défunt comme un “virtuose du ballon rond, technique hors-normes en bandoulière, un Seigneur des Terrains de Foot, un dribbleur et manieur de ballon et une terreur des surfaces”. “Petit par la taille, mais majuestueux par le talent, feu El Hadj Malick Sy savait se sortir et faire sortir ses Equipes de bien des situations compliquées, lui la “Souris” qui savait éviter les pièges et déverrouiller les défenses les hermétiques !” s’est exclamé le non moins maire de Kaffrine.

Il ajoute : “Comme par un merveilleux hasard, il a su combiner les exceptionnelles Valeurs portées par son incomparable Homonyme, celles de Sagesse, de piété et d’humanisme, avec les grandes qualités de la Pucelle immortalisées chez Nous, par la Jeanne d’Arc de Dakar son Equipe de toujours et pour toujours. Ces mêmes Valeurs qui ont structuré sa vie en Sélection Nationale et qu’il partageait avec d’autres grands noms du Football sénégalais qui ont remporté les “Jeux de l’Amitié” de 1963. Les exploits de “Souris” ont résonné sur tous Stades du Sénégal,  voire au-delà, partout en Afrique. Une des figures de proue du Football sénégalais des dernières années de l’époque coloniale et des premières années post – indépendance, El Hadj Malick Sy “Souris” était un grand intellectuel qui finira par devenir un Homme politique de premier plan. Sa disparition est donc une perte immense pour le Football et pour l’ensemble du monde Sportif, lui le discret, humble parmi les plus humbles et qui a su inscrire son nom au Palmarès des plus grands noms du Football.”

A LIRE AUSSI :   Sorties maladroites de Malick Sall et Aliou Dembourou Sow : le président Macky Sall va sévir

“International aimé et respecté, vous tirez votre révérence en laissant un monde Sportif meurtri qui vous dit : Adieu et Qu’Allah vous Accueille en Son Paradis !” a terminé le ministre.

Publicités

Laisser un commentaire