You are currently viewing Le Roi de Bafoussam, Sadio Mané et les prières pour les Lions

Le Roi de Bafoussam, Sadio Mané et les prières pour les Lions

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

Une finale Sénégal-Cameroun ferait plaisir au Roi de Bafoussam, chefferie qui date du 14e siècle. “Ce sera un plaisir de vivre une finale entre deux pays frères, deux fils. Nous allons supporter les deux équipes et prier pour que le match puisse se passer dans de bonnes conditions et que le meilleur gagne”, a dit Sa Majesté Fo Nengou Tela Guillaume Alain.

Publicités

Au trône depuis 2012, il a aujourd’hui 47 ans et… 22 femmes. Les enfants, n’en parlons même pas.

Comme les envoyés spéciaux sénégalais, le Journal de Dakar est allé à la découverte de ce personnage qui fait partie de la dynastie des Baleng. Et qui en pince pour le pays de la Teranga dans cette 33e édition de Coupe d’Afrique. Et pour cause.

Sadio Mané et Bouna Sarr, un des leurs

“Parmi nos fils qui sont dans l’équipe du Sénégal, il y a Sadio Mané qui est un fils Baleng. Et même Monsieur Sarr (Bouna). Je crois qu’ils sont entrain de bien performer. Nous sommes fiers d’eux. Nous suivons cette équipe du Sénégal de très près. Nous allons demander à nos ancêtres d’être là pour les encadrer et leur permettre d’aller le plus loin possible pour qu’ils puissent rentrer satisfaits de leurs performances. Sadio, c’est un nom de notabilité dans la lignée des princes. Et quand on parle de lignée des princes, il y a la notabilité serviteur et la notabilité des princes. C’est eux qui assuraient la représentativité du Royaume dans certains coins du village. Ce qui faisait que la moindre information à leur niveau est très rapidement retournée au palais. C’est un peu ça dans la nomenclature du Royaume”, a expliqué ce non moins intellectuel qui a rang de directeur des Mines.

A LIRE AUSSI :   Ndiokél : un violent incendie ravage tout sur son passage

Des actions ont-elles été menées au préalable pour protéger l’équipe du Sénégal ? Le Roi de révéler : “Nous avons fait des rites et je me suis entretenu avec un groupe de société secrète pour déjà vous accueillir à l’aéroport. Et à la veille de votre premier match (contre Zimbabwe : 1-0), on a procédé à un certain nombre de dispositions dans le sens de purifier et rendre le stade paisible et accueillant et que ce tournoi se déroule dans la paix, le calme.”

Par le passé, la zone a refusé l’invasion des Peulhs pour une islamisation et perpétué ainsi la tradition. Alliée aujourd’hui à la modernité puisque chaque sous chefferie possède des terres non sans omettre les entreprises dispersées dans la ville de l’ouest du Cameroun.

Fo Nengou Tela Guillaume Alain de poursuivre : “Nous avons un tribunal coutumier très fort dans le royaume et qui est d’ailleurs reconnu dans la loi avec ses prérogatives et ses limites. Ce qui fait que quand il y a des problèmes sociaux, le foncier par exemple, je reçois les plaintes. Je convoque les partis prenantes pour apaiser, trouver un consensus. Le plus souvent, quand ce genre de litiges va dans l’administration, ça crée beaucoup de tensions. C’est pour ça, au niveau coutumier, on essaie de réconcilier les familles.”

Publicités
A LIRE AUSSI :   Perkoa : l’UE et le Maroc aux côtés du Burkina Faso pour sauver les 8 mineurs

Laisser un commentaire