You are currently viewing Le HCR et le FSID lancent un Fonds islamique mondial pour les réfugiés

Le HCR et le FSID lancent un Fonds islamique mondial pour les réfugiés

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et le Fonds de solidarité islamique pour le développement (FSID), organe de lutte contre la pauvreté de la Banque islamique de développement (BID), ont signé un accord pour lancer le Fonds islamique mondial pour les réfugiés (FIMR), un instrument novateur de mobilisation des ressources, durable et conforme à la charia, qui apportera de nouveaux flux de financement philanthropique islamique en faveur de millions de personnes déplacées de force.

Publicités

L’accord intervient à un moment où les déplacements forcés ont atteint des niveaux sans précédent et sont devenus une crise humanitaire et de développement mondiale critique, qui requiert une action internationale intensive, globale et collaborative.

Le président du groupe de la BID, Dr. Muhammad AL Jasser, de relever : « les besoins nés des déplacements forcés atteignent un niveau record et ne cessent d’augmenter. Aucune institution ne peut à elle seule supporter ce fardeau. Nous devons renforcer les partenariats actuels et explorer des solutions innovantes pour répondre à la détresse des personnes déplacées de force. Nous sommes fiers de notre partenariat avec le HCR et convaincus que nos efforts conjoints permettront de mettre en place les mécanismes nécessaires pour aider les personnes dans le besoin ».

A LIRE AUSSI :   12e journée Ligue 1 : Gorée et Dakar Sacré-Coeur se quittent dos à dos

L’initiative émane des missions du FSID et du HCR. Elle vise à apporter un soutien efficace, efficient et prévisible aux programmes et projets destinés aux réfugiés, aux personnes déplacées et aux communautés d’accueil dans les États membres de l’OCI, une région qui connait et accueille le plus grand nombre de réfugiés dans le monde.

« Des millions de personnes continuent d’être forcées de quitter leur foyer en raison de la guerre, de la violence, de la persécution et de la discrimination. Elles ont besoin de notre soutien et le méritent. Des sources innovantes de financement social islamique, telles que cet accord novateur avec la Banque islamique de développement, permettront au HCR d’aider les réfugiés et autres personnes déplacées de force en leur offrant la protection et l’aide nécessaires à des conditions de vie meilleures et plus dignes. Nous sommes reconnaissants du soutien indéfectible et du partenariat continu du FSID. Cette initiative innovante permettra de dégager une aide financière indispensable pour répondre aux besoins criants des personnes déplacées de force », a déclaré le Haut commissaire du HCR, Filippo Grandi.

A LIRE AUSSI :   Entrée dans le gouvernement : Dethié Fall dément Idrissa Seck

L’accord sur le lancement du Fonds islamique mondial pour les réfugiés est un pas important vers la diversification des sources de financement humanitaire et le renforcement des efforts d’aide humanitaire. Le FIMR s’efforcera de mobiliser des fonds supplémentaires pour soutenir les programmes et opérations humanitaires, dans les situations de déplacement forcé et au niveau de tous les secteurs.

Publicités

Laisser un commentaire