You are currently viewing La VAR et la goal-line technology testées à la veille de Sénégal-Égypte

La VAR et la goal-line technology testées à la veille de Sénégal-Égypte

À 24h du match Sénégal-Égypte, le corps arbitral a fait une descente au stade Abdoulaye Wade de Diamniadio histoire d’effectuer les derniers réglages. Notamment l’assistance vidéo (VAR).

Publicités

Deux équipes de petite catégorie basées à Thiès et Diamniadio ont servi de cobayes sur la pelouse hybride. Le match terminé, l’arbitre algérien, Mustapha Ghorbal, et ses assistants sont descendus sur la pelouse pour faire de même avec la goal-line technology. “Celui-là ne passe pas”, dit-il avant de prendre la direction de l’autre but. Ici, son bipeur sonne à chaque fois que le ballon franchit la ligne. Sur ce, le juge est retourné sur ses pas pour vérifier de nouveau. Une exigence que les autres corps veulent respecter. Des fédéraux aux forces de sécurité en passant par le service nettoyage. Chacun est au charbon. Espérant qu’au coup de final, et même jusqu’en fin de soirée, aucun couac ne sera signalé dans l’organisation.

Battu 0-1 au Caire, le Sénégal est de tenu d’avoir deux buts d’écart s’il veut s’offrir son billet pour la Coupe du monde au Qatar (21 novembre – 18 décembre 2022).

Publicités
A LIRE AUSSI :   Dalifort : un réseau d'initiation à la prostitution démantelé

Laisser un commentaire