You are currently viewing La vaccination anti-Covid-19 en Afrique a augmenté de près de trois quarts en juin 2022

La vaccination anti-Covid-19 en Afrique a augmenté de près de trois quarts en juin 2022

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

Les doses de vaccin anti-Covid-19 administrées ont augmenté de 74% en juin 2022 par rapport au mois précédent, après une baisse soutenue de trois mois entre mars et mai. Cette augmentation est due aux campagnes de vaccination de masse menées dans 16 pays en juin. Dix-neuf campagnes de vaccination de masse sont organisées en juillet.

Publicités

La hausse spectaculaire du nombre de doses de vaccin administrées a permis à six pays de dépasser le seuil critique de 10 % de leur population totale ayant terminé leur série primaire de vaccination. Le nombre de pays dans la catégorie des moins de 10 % est ainsi passé de 14 à 8. Parmi les pays qui ont intensifié leurs campagnes de vaccination en juin figurent la Tanzanie, où la couverture vaccinale pour la série primaire complète est passée de 1,8 à 15,8 %, et le Soudan du Sud, qui est passé de 2 à 11 %.

À la date du 10 juillet 2022, 282 millions de personnes sur le continent avaient terminé leur série primaire, soit 21,1 % de la population africaine. Cela représente une augmentation des vaccinations de 10 % depuis le début de l’année. Plus de 892 millions de vaccins ont été livrés à l’Afrique, dont 64% à travers le mécanisme COVAX.

A LIRE AUSSI :   Décès de Ndaté Diop, journaliste à la Rfm

« Cette hausse de la couverture vaccinale montre que les pays africains restent engagés dans la vaccination contre la Covid-19 », a déclaré la Dre Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l’Afrique. « C’est encourageant car la vaccination reste l’outil le plus efficace de notre riposte à la Covid-19 sur le continent. »

Plusieurs pays, qui ont eu du mal à faire décoller leurs ripostes à la Covid-19 par la vaccination en 2021, ont fait des progrès notables en augmentant la couverture de leurs séries primaires au cours des six derniers mois. La couverture est passée de 3,5 % à 33 % en Éthiopie, de 9 % à 25,8 % en Côte d’Ivoire, de 3,5 % à 25,2 % en Zambie et de 4,4 % à 25,5 % en Ouganda.

L’OMS apporte un soutien technique aux pays pour qu’ils organisent des campagnes de vaccination de masse ou mènent des activités de vaccination de routine plus régulièrement au cours des six prochains mois, en ciblant les groupes hautement prioritaires, notamment les travailleurs de la santé, les personnes âgées de plus de 60 ans et les personnes souffrant de comorbidités. Elle travaille en étroite collaboration avec les pays pour examiner les leçons apprises, notamment la durabilité des différentes stratégies de campagnes de vaccination de masse déployées par les pays pour améliorer la couverture au cours des deux derniers mois.

A LIRE AUSSI :   Trafic de drogue à Dakar : une mère et son fils risquent gros

La vaccination contre la Covid-19 en Afrique reste concentrée sur les adultes de plus de 18 ans. Seulement 7 % des doses administrées dans 23 pays l’ont été à des enfants et adolescents de moins de 18 ans. La couverture moyenne pour les adultes de plus de 18 ans ayant terminé leur série primaire est de 34 %.

« Sur le continent, des efforts sont en cours pour l’intégration de la vaccination contre la Covid-19 dans les services de soins de santé primaires », a indiqué la Dre Moeti. « Les établissements de soins de santé primaires fonctionnent actuellement comme des guichets uniques pour une gamme de services de santé. Nous nous appuyons sur l’expérience acquise pour garantir qu’une approche globale des soins de santé primaires soit mise en œuvre pour la vaccination contre la Covid-19. »

Publicités
A LIRE AUSSI :   Hambourg : les premiers mots de Daniel Thioune

Laisser un commentaire