You are currently viewing La Poste : le tout nouveau scandale

La Poste : le tout nouveau scandale

L’affaire de détournement présumé qui éclabousse Poste Finances connaît encore de nouveaux rebondissements. Qui risquent de créer des secousses telluriques dans certaines sociétés de la place et causer d’importants dégâts chez des particuliers.

Publicités

Selon L’Obs, le juge d’instruction du deuxième Cabinet, Mamadou Seck, a ordonné, le 28 avril dernier, l’extraction des agents de La Poste, Alexandre François Xavier Diédhiou, Abdoulaye Faye et Kéba Diédhiou, de la prison de Rebeuss, pour la perquisition de leurs bureaux respectifs.

Une démarche qui a permis aux enquêteurs de mettre la main sur une centaine de chèques-prêts de 30 à 400 millions de FCfa et de saisir la rondelette somme de 150 millions en liquidité dans des coffres. De nouveaux éléments, et sans doute pas les derniers, qui risquent d’alourdir le préjudice causé à La Poste.

En effet, le cumul des montants volés ferait près d’un milliard de FCfa. Après la perquisition, le juge a ordonné la mise à la disposition de La Poste des sommes saisies et la consignation des chèques. Disposé à traquer les faussaires jusque dans leurs derniers retranchements, il a donné des instructions à la Sûreté Urbaine (SU).

A LIRE AUSSI :   Barça walla Barsakh : l'Espagne envoie des policiers au Sénégal

Pour récupérer ces grosses sommes, Mamadou Seck a aussi ordonné la convocation des personnes et sociétés dont les noms figurent sur les chèques afin qu’elles remboursent, dans un délai d’un mois, sous peine d’être conduits à son Cabinet pour être inculpés pour recel et détournement de deniers publics.

Publicités

Laisser un commentaire