You are currently viewing La femme de François Mancabou harcelée par des appels anonymes (avocats)

La femme de François Mancabou harcelée par des appels anonymes (avocats)

Inhumé ce mardi, François Mancabou va continuer de faire parler. Au delà des accusations de tortures et autres actes jugés barbares subis lors de sa détention à la Sûreté urbaine dans l’affaire dite “Force spéciale”, le pool des avocats de la famille apprend que la “maffia immonde à la source de ce grand malheur ne cesse de faire reculer les barrières de la perfidie et du sadisme les plus abjects en allant jusqu’à priver les proches de François Mancabou du droit de faire leur deuil”. La preuve par les “appels intempestifs de personnes se présentant tour à tour comme des éléments des forces de défense et de sécurité ou comme des affidés de figures politiques connues ne cessent de perturber Mme Christine Coly et des proches parents de son mari”.

Publicités

Pour Me Patrick Kabou et Cie, ces correspondants convaincus de leur impunité au point de ne même pas éprouver le besoin d’utiliser des numéros cachés ou de ne pas se gêner le moins du monde pour délaisser des audios en guise de messages de rappel sont assurément dans le sillage des tortionnaires supposés avoir été les auteurs du calvaire subi par l’ex garde corps du ministre Cheikh Tidiane Gadio.

A LIRE AUSSI :   Boubacar Kamara : "Je n'ai jamais hésité par rapport au Sénégal"

“Les intimidations, harcèlements et autres menaces à peine voilées sur fond d’usurpation d’identité et de fonctions sont tous centrés sur les informations que détiendraient les membres de la famille et sur les intentions réelles des parents et alliés de la fratrie de saisir la justice, si ce n’est sur des offres malhonnêtes d’aides substantielles à apporter à la grande famille, aux enfants en premier”, dénoncent-ils tout en annonçant le dépôt d’une plainte en bonne et due forme entre les mains du Commissaire chef de la Division de la Cybersécurité en lui fournissant les numéros des deux puces les plus utilisées par les criminels, en attendant les informations complémentaires en possession des plaignants dès que ces derniers seront requis par les enquêteurs de prouver la matérialité des faits allégués.

“En tout état de cause la satisfaction de la quête de justice de la hoirie François Mancabou est un impératif catégorique. Le Conseil de défense des intérêts de cette brave famille sénégalaise, d’abord plongée dans le deuil et maintenant persécutée au-delà des limites du tolérable, attache du prix à ce que les assassins et leurs complices dont la témérité frise la provocation soient recherchés, arrêtés et châtiés avec la dernière rigueur. L’excellente réputation technique de la cyber criminalité le laisse espérer. L’honneur de la Police le commande”, termine-t-on dans le communiqué.

Publicités
A LIRE AUSSI :   Guinée : la Cour constitutionnelle valide la candidature d’Alpha Condé

Laisser un commentaire