You are currently viewing Keur Socé : Journée porte ouverte sur l’approche champs-écoles des producteurs sensibles au genre

Keur Socé : Journée porte ouverte sur l’approche champs-écoles des producteurs sensibles au genre

L’ONG Carrefour International, avec son partenaire local, l’Association pour la promotion de la femme sénégalaise (APROFES), travaille depuis plusieurs années dans la mise en place d’un réseau de périmètres maraîchers  gérés exclusivement par des femmes dans la région de Kaolack. L’objectif est de rendre ces dernières plus résilientes aux effets des changements climatiques. D’où la mis en œuvre du projet champs-écoles des producteurs-Genre (CEP-G) à Nguindor, dans le département de Kaolack.

Publicités

Il s’agit ici d’une composante du projet de renforcement des capacités de l’adaptation pour la sécurité alimentaire et la nutrition, financé par le ministère des Relations Internationales et de la Francophonie Québec (MRIF) en collaboration avec la FAO. C’est dans cette optique qu’une journée portes ouvertes sur les résultats et réalisations du projet CEP-G est organisée  pour partager avec ces femmes facilitatrices et productrices les résultats obtenus des 11 champs-écoles producteurs mais  également échanger avec les parties prenantes sur les approches de vulgarisation de cette expérience à Kaolack et dans le reste du pays.

A LIRE AUSSI :   Abdoul Mbaye charge les zélés de Macky Sall

“Ce projet constitue un important levier pour renforcer continuellement les capacités des femmes de Kaolack à s’adapter aux effets des changement climatiques. Il permet, sur une base continue et durable, de doter les productrices de la région de Kaolack de nouvelles techniques de production pour s’adapter et atténuer les effets des changements climatiques. Ce CEP-G est sensible à l’églité de genre avec modules spécifiques développés à partir des réalites locales des différents villages  d’intervention. C’est ainsi que le projet a permis de former au total 300 femmes productrices dans la commune de Keur Socé”, a relevé Dr Fatou Guèye, chargée de programme régional Afrique de l’Ouest de l’ONG Carrefour International.

Cette activité est célébrée dans le contexte de la célébration de la Journée mondiale de la femme en date de ce 8 mars qui s’inscrit sous le thème de “L’égalité aujourdhui pour un avenir durable” en reconnaissance de la  contribution des femmes et des filles du monde entier qui mènent l’offensive quant à l’adaptation et la réponse aux changements climatiques et à leur atténuation en faveur de la construction des femmes d’un avenir plus durable pour toutes les personnes. “Le thème de cette journée mondiale de la femme s’inscrit alors parfaitement dans les objectifs visés par ce projet”, a souligné de son côté Absa Diakhaté, superviseure des zones de l’APROFES.

A LIRE AUSSI :   Une des quotidiens du samedi 3 juillet 2021

Ndiaye Kébé BIAYE

Correspondant à Kaolack

Publicités

Laisser un commentaire