You are currently viewing Keur Ndiaye Samb, en route vers l’émergence

Keur Ndiaye Samb, en route vers l’émergence

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

Natif du village de Keur Ndiaye Samb (région de Louga), Aliou Lo veut en faire un pôle de développement. Pour cela, le directeur général de la société Lobbou Gaz Mame Diarra Bousso y a fait pas mal d’investissements sociaux pour accompagner ce fief qui polarise cinq villages : Keur Ndiaye Peulh, Keur Ndiaye Wolof, Kawtara, Sam Seck et Sam Gueye.

Publicités

Il a été représenté hier par Cheikh Abdou Khadre Djité, directeur des opérations et projets de Lobbou Gaz Mame Diarra Bousso à une réunion de développement communautaire pour poser des actes de développement. Notamment sur des projets déjà en cours comme l’hôpital, le stade dont le coût est estimé à 150 millions FCfa pour une durée de 7 mois, la ferme, l’unité de fabrication des briques, l’usine de transformation de céréales pour les femmes, la Maison communautaire des chefs de villages et les entrepôts pour le projet agricole.

“Les chefs de village ont eu une réaction très positive, associative. Ce qui montre que l’initiative est partagée par l’ensemble des populations, avec beaucoup d’enthousiasme. Ce sont des projets salutaires et nobles qui prennent en compte les traditions de chaque village. Ce qui change, ce sont les espaces de regroupement communautaire comme la Maison des chefs de village qui sera un point focal pour les administratifs et les investisseurs”, a-t-il dit.

A LIRE AUSSI :   Le Ministre de l'intérieur et le Conseil constitutionnel doivent des explications précises aux Sénégalais (Pr Ngouda Mboup)

“Faire de Keur Ndiaye Samb, un pôle de développement était un rêve il y a quelques années. On est entrain de le traduite en actes. Ce qui est entrain d’être mis en place confirme les ambitions d’Aliou Lo, sous l’accompagnement des chefs de village, des jeunes et des femmes”, a-t-il ajouté.

Le coût global reste inconnu. Mais les dépenses tournent autour de 700 millions de FCfa. Compte non tenu du projet phare, l’institut islamique qui verra bientôt le jour.

Publicités

Laisser un commentaire