You are currently viewing Kaolack : vers l’aménagement de 800 hectares pour 3 à 4 milliards FCfa

Kaolack : vers l’aménagement de 800 hectares pour 3 à 4 milliards FCfa

Un atelier de restitution de l’étude APD (Avant-projet détaillé) des vallées et bas-fonds du projet de PROVALE- CV a eu lieu ce jeudi. Avec la restitution de l’étude APD des vallées et bas-fonds de la région de Kaolack.

Publicités

Ce programme s’est installé depuis 2020 avec la réalisation de petits périmètres maraichers mais aussi des fermes aquacoles et policoles région de Kaolack. Pour son chef d’antenne Mamadou Camara, le deuxième volet consiste en l’aménagement hydro-agricole, particulièrement les digues anti-sel et les digues de retenue, plus quelques pistes de production et quelques fermes aquoicoles.

C’est dans ce sens qu’ils ont fait recours aux groupements SOTERCO/HYDRONA qui a proposé 53 vallées, bas-fonds et sites à visiter. Après prospection sur la base de quelques critères, un certain nombre ont été supprimés de la liste à cause des contraintes – acidité, salinité, ensablement ou conflits entre agriculteurs de ces vallées. Ainsi, 23 à 25 sites ont fait l’objet de cet Avant-projet détaillé (APD).

A LIRE AUSSI :   Belgique : Krépin Diatta offre la victoire à Bruges

“En terme d’étude pédologique, agro- économique, environnementale, mais aussi de conception, cela permettra véritablement d’aménager à peu près 800 hectares au niveau de la région de Kaolack pour un coût de 3 à 4 milliards de francs CFA durant ces deux années à venir (2022-2023)”, a martelé M. Camara.

À ses yeux, grâce au projet, les femmes et les jeunes développent le maraichage dans leur localité. Il y a eu 10 fermes policoles de plus, des clôtures et mini-forages et 20 autres fermes polycoles sont entrain d’être réalisées. À terme, 3 000 emplois directs seront créés au niveau de la région dont 2 000 pour les jeunes. Ce qui cadre avec la vision de l’État du Sénégal, particulièrement la lettre d’orientation du ministère de l’Agriculture.

Ce projet dispose également d’une ligne de crédits. Dans ce sens, 16 dossiers ont été acceptés et transmis à qui de droit.

Ndiaye Kébé BIAYE

Correspondant à Kaolack

Publicités
A LIRE AUSSI :   Une des quotidiens du mercredi 23 juin 2021

Laisser un commentaire