You are currently viewing Kaolack – Passation de service : Échanges de bons procédés entre Baba Ndiaye et Ahmed Youssouf Bengelloun

Kaolack – Passation de service : Échanges de bons procédés entre Baba Ndiaye et Ahmed Youssouf Bengelloun

Le président sortant du Conseil départemental de Kaolack, Baba Ndiaye a passé le témoin à son successeur Ahmeth Youssouph Benzelloun ce lundi devant le personnel, amis, parents, militants…

Publicités

Après avoir présenté un bilan satisfaisant durant les sept années concernant la santé, l’éducation le partenariat etc., Baba Ndiaye dit être prêt à accompagner son jeune frère dans sa nouvelle mission.

“Depuis notre arrivée à la tête du conseil départemental de Kaolack en 2014, son budget s’élève à 130.000.000 francs Cfa dont la charge salariale est de 120 000 000. On avait des inquiétudes réélles. Mais au fur et à mesure, le président de la République, dans la mise en œuvre de sa belle vision, a dû à apporter son soutien. Vous aurez aujourd’hui les charges d’un département qui compte 600 000 âmes, des enjeux importants car Kaolack est une plateforme religieuse et touristique extrêmement importante par son état de carrefour”, a renseigné Baba Ndiaye.

A LIRE AUSSI :   Covid-19 au Sénégal : un record de 342 cas positifs, 3 décès supplémentaires,

De son côté, Ahmed Youssouf Bengelloun l’a remercié pour avoir géré le Conseil en bon père de famille. Devant la mère du président sortant et de son épouse, il n’a pas tari d’éloges à son endroit.

“Je dis à ta mère que son fils a bien travaillé”, a-t-il lancé, sous les applaudissements de la salle qui a salué l’esprit de grandeur et de générosité de M. Bengelloune. Qui a d’ailleurs décidé de faire de Baba Ndiaye, le président honoraire du Conseil départemental de Kaolack. Ce qu’il a accepté avec beaucoup de joie. Avant de souligner qu’il va intégrer l’équipe sortante dans les futures commissions qui seront mises en place dès sa prise de service. Et d’ajouter également qu’il fera tout pour honorer les résultats obtenus par Baba Ndiaye en tendant la main à la population pour faire Kaolack un département émergent.

Ndiaye Kébé BIAYE

Correspondant à Kaolack

Publicités
A LIRE AUSSI :   Trafic de passeports : le rôle de Thiaat dans l’affaire

Laisser un commentaire