You are currently viewing Kaolack : l’ORSRE lance le Programme de compétivité de l’agriculture et de l’élevage

Kaolack : l’ORSRE lance le Programme de compétivité de l’agriculture et de l’élevage

L’État a bénéficié d’un financement de l’Association de développement international (IDA) pour la mise en œuvre du Programme de compétivité de l’agriculture et de l’élevage au Sénégal (PCAE). Ce programme est ancré dans la vision de développement agricole indiqué dans le Plan Sénégal émergent (PSE), notamment dans son axe 1 qui est la transformation structurelle de l’économie et dans les objectifs des stratégies et programmes sectoriels correspondants. Il répond aux besoins des agriculteurs et éleveurs en matière de production. Mais également améliore la productivité et l’accès aux marchés des chaînes de valeur des produits de base prioritaires et du bétail dans le bassin arachidier et les zones agro-pastorales élargies (Diourbel, Kaolack, Fatick, Kaffrine, Tambacounda, Sédhiou et Kolda).

Publicités

L’Organe de régulation du système de récépissé d’entrepôts (ORSRE) va se mettre à la disposition des acteurs de la filière (producteurs, commerçants et transformateurs de graines d’arachide) afin de leur permettre de décider à qui vendre et à quel moment, contribuer à la sécurité alimentaire et à la disposition des stocks mais aussi réduire les pertes les post-récoltes. Les récépissés ainsi émis pourront être utilisés par les détenteurs aux fins d’obtenir d’un financement (sous la forme d’un prêt) auprès de l’une des institutions financières partenaires, a appris son directeur général Idriss Junior Diallo.

A LIRE AUSSI :   Parcelles Assainies : le corps sans vie d'un bébé retrouvé dans les ordures

“En 2022, la mise en œuvre du système de récépissé d’entrepôt a permis la levée d’un financement global de 2 100 000 000 de FCfa pour les acteurs des filières arachide et anacarde, d’agréer 79 entrepôts, de stocker plus de 5 000 tonnes de noix dans les entrepôts SRE.

Il a profité de l’occasion pour saluer l’importance dudit programme souhaitant voir la réalisation de certains entrepôts dans la zone rurale avant la période des récoltes probablement prévue au mois de septembre si on se fie aux propos de Ibrahima Sall, adjoint au maire de la commune de Wack Ngouna.

“Nous allons nous rapprocher auprès des collectivités territoriales dans le cadre de l’élargissement de nos zones d’intervention à travers le bassin arachidier et élargi”, a conclu Idriss Junior Diallo lors d’un Comité régional de développement (CRD) tenu ce jeudi matin à la gouvernance de Kaolack.

Publicités
A LIRE AUSSI :   Foot local : trêve de deux semaines à partir du 17 avril

Laisser un commentaire