You are currently viewing Kaolack : les jeunes libéraux réclament le départ de leurs aînés

Kaolack : les jeunes libéraux réclament le départ de leurs aînés

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

Face à la presse hier, les jeunes de la Fédération urbaine du Parti démocratique sénégalais / Section Kaolack ont donné les raisons de la forclusion de leur liste lors des élections locales du 23 janvier 2022.

Publicités

“Cela est dû à la faiblesse de nos responsables qui n’ont pas joué leur rôle. Ces relais entre Dakar – Kaolack sont incompétents. C’est pourquoi, nous exigeons leur départ à la tête du bureau urbain. Un parti comme le PDS ne devrait pas rester sans aller aux élections communales ou départementales”, a dénoncé Mamadou Touré, 1er adjoint du secrétaire général.

Il exige également le retour sans conditions de Karim Meissa Wade, en exil au Qatar depuis sa sortie de prison en juin 2016. “Il sera de retour par A ou B. Nous interpellons le président Macky Sall, qu’il sache que notre candidat participera aux prochaines élections presidentielles. Personne ne peut le retenir à l’étranger car le pays a besoin de lui. Il doit venir contribuer à son développement au lieu de servir d’autres pays”, a-t-il ajouté.

A LIRE AUSSI :   Une des quotidiens du mardi 02 mars 2021

“Le président Macky Sall va marcher sur des cadavres  s’il refuse le retour immédiat de notre candidat tant attendu par les Sénégalais qui ne savent plus à quel saint se vouer. Les denrées sont chères. Nous allons marcher dans peu de temps pour dénoncer son retour sans délai, avec ou sans autorisation du préfet de Kaolack”, a promis le jeune libéral.

Ndiaye Kébé BIAYE

Correspondant à Kaolack

Publicités

Laisser un commentaire