You are currently viewing Kaolack : des jeunes formés sur les concepts de justice et de changement climatique

Kaolack : des jeunes formés sur les concepts de justice et de changement climatique

L’ONG Action Solidaire International a initié une session de formation sur les concepts de justice et de changement climatique. Le projet a regroupé plus d’une vingtaine de jeunes.

Publicités

Au Sénégal, la lutte contre le changement climatique est l’œuvre de structures aussi bien qu’étatique et non étatique. Dans le premier cas, cela n’est pas pris en compte de manière systématique et transversale dans les programmes et les politiques. De même, il n’y a pas de cadre juridique de référence spécifique à la question.

“Les communautés ont un accès limité à l’information sur les questions environnementales et les ptojets qui les concernent. Premières à ressentir les effets négatifs, il demeure important qu’elles aient une connaissance des informations nécessaires afin de mieux contribuer aux actions favorables à la résilience”, a expliqué Rokhya Fall, responsable du projet de l’ONG Action Solidaire International.

La salinisation des sols est un problème qui touche plusieurs régions. Dans l’estuaire du Saloum, la salinisation, des sols s’étend jusqu’à 40 km de l’embouchure et atteind aussi les nappes phéatiques .D’autres maux liés aux changements climatiques sont la réduction des pluies, les températures. La diminution des rendements de pêche est attribuée à plusieurs facteurs dont la salinisation entre autres”, a-t-elle ajouté .

A LIRE AUSSI :   France : Diary Sow, la meilleure élève du Sénégal portée disparue

Selon le point focal de ladite ONG, Mouhamed Kébé, au niveau de la commune de keur Madiabel, ces conséquences néfastes pèsent lourdement sur l’économie de la zone et compromettent sérieusement les générations futures. C’est pourquoi, il a invité les jeunes à être dans les actions de lutte contre ce phénomène mondial.

Publicités

Laisser un commentaire