You are currently viewing Kaolack : concertation autour des barrières liées à l’utilisation des produits de la planification familiale

Kaolack : concertation autour des barrières liées à l’utilisation des produits de la planification familiale

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

Un panel sur les barrières liées à l’utilisation des produits de la Planification familiale mais aussi l’élaboration de plans d’action et de suivi pour rehausser le taux de prévalence contraceptif a eu lieu hier à Kaolack. Cette rencontre a réuni les gynécologues, sociologues, le médecin-chef de région, les chefs religieux, le partenaire : association ADEMAS…

Publicités

Après diagnostic, un plan d’action pour la planification familiale sera élaboré.

“Aujourd’hui, le taux de prévalence contraceptive pour la région se situe à 16,7 %. C’est encore faible par rapport à notre objectif qui est de 45 % d’ici 2026”, a expliqué Dr Aissatou Barry Diouf, médecin-chef de région.

“L’association (ADEMAS) a prévu dans le cadre de la promotion de la planification familiale d’organiser un panel d’échanges avec les acteurs de la santé. Cette rencontre a pour objectif de recueillir les feedbacks sur les barrières liées à l’utilisation des produits de la planification familiale et sur les solutions à envisager, élaborer une stratégie pour rehausser le taux de prévalence contraceptif dans la région de Kaolack”, a martelé de son côté Seydou Nourou Keita. Le directeur des programmes de l’ADEMAS indique qu’il sera question d’amener le taux de prévalence contraceptive de 26 % en 2021 à 46% en 2026 chez les femmes unions, améliorer le cadre réglementaire en signant le décret d’application de la loi sur la santé de la reproduction surtout la planification familiale d’ici 2026 non sans réduire les besoins non satisfaits chez les adolescents mariés de 20-24 ans, de 19,6 % en 2019, à 10 % en 2026.

A LIRE AUSSI :   Officiel : Aly Ngouille Ndiaye lance le plan Orsec

Ndiaye Kébé Biaye

Correspondant à Kaolack 

Publicités

Laisser un commentaire