You are currently viewing Kaolack : 50 personnes handicapées formées

Kaolack : 50 personnes handicapées formées

Pour améliorer les connaissances des hommes, femmes et jeunes handicapés des dispositions du code électoral afin de renforcer leur volonté d’intégrer les instances de prise de décisions ppur une meilleure inclusion sociale, 50 personnes handicapées de Kaolack ont été capacitées.

Publicités

Les politiques de promotion et de protection sociale des personnes handicapées ont été pour l’essentiel, guidées et sous-tendues par des dispositions internationales qui se sont révélées sans impact réel sur les cibles. Ce constat a amené le gouvernement du Sénégal à voter en 2010 la loi d’orientation sociale pour la prise en charge et l’intégration des personnes handicapées et devant servir de cadre de référence à une politique publique en faveur de cette couche vulnérable, a expliqué Coumba Diop, chargée du projet des personnes handicapées de forme édique au Centre des ressources pour la promotion des personnes handicapées.

“La loi qui a été élaborée avec une grande implication des personnes handicapées et leurs organisations de manière participative avec tous les acteurs du secteur, apporte donc une réponse à cette demande sociale particulièrement dans la défense et la promotion des droits des personnes handicapées. Elle prend en compte également les perspectives en matière deq stratégies de réadaptation, de mobilisation des ressources et d’encadrement. Au plan électoral, les organisations des personnes handicapées ont dû monter au créneau afin de consolider les conditions d’une bonne participation politique et publique par des améliorations du cadre juridique”, a-t-elle rappelé.

A LIRE AUSSI :   Cheikh Bamba Dieye se démarque des choix d'Idrissa Seck

C’est ainsi que les élections locales de janvier 2022 ont vu de nette améliorations parmi lesquelles la possibilité de choisir le bureau de vote le plus accessible même s’il est différent de son bureau originel.

Ndiaye Kébé Biaye

Correspondant à Kaolack 

Publicités

Laisser un commentaire