You are currently viewing Kalidou Koulibaly : “On ne veut pas décevoir le peuple”

Kalidou Koulibaly : “On ne veut pas décevoir le peuple”

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

Kalidou Koulibaly est très soulagé de voir les siens gagner leurs trois premiers points au Mondial 2022. Le capitaine sait qu’il reste une autre finale à gagner contre l’Équateur mardi prochain.

Publicités

Quelle est votre réaction après cette première victoire au Mondial ?

Cela fait plaisir. On devait absolument gagner, on était un peu dos au mur. On l’a fait et nous sommes très contents. C’est dommage qu’on ait pas pu garder ce clean-sheet. On doit continuer à travailler. Mardi, on aura un gros match avec une grosse équipe, on va tout faire pour maintenir les chances de notre côté et gagner.

Qu’est-ce qui a été déterminant dans cette victoire ?

On a marqué au bon moment. Juste avant la mi-temps et lors de la seconde période. Après, on a géré et vous savez, c’est l’étape la plus difficile. On a pris ce but, c’est dommage. On s’est mis en danger tout seul. Après, on a bien réagi en marquant ce troisième but. Et je pense que les Sénégalais peuvent être fiers de cette équipe. Parce que, malgré la première défaite, ils ont toujours été au service de la Nation. On ne veut pas décevoir le peuple et on fera tout mardi pour gagner.

A LIRE AUSSI :   France-Afrique : des voitures de luxe volées revendues au Sénégal, en Côte d’Ivoire…

Toujours le même souci avec les balles aériennes. Qu’est-ce qui l’explique ?

Il y’a eu une mésentente. Le centre est arrivé trop facilement et le joueur a marqué. C’est dommage mais on va continuer à travailler, rien n’est parfait. On sait qu’on doit encore travailler. Le plus important est la victoire aujourd’hui. Mais on va analyser ce match parce qu’il y’a beaucoup de bonnes choses mais on va travailler sur les erreurs aussi.

L’Équateur, une finale à remporter…

On va continuer à travailler. On sait que ça allait être deux finales. On en a gagné une maintenant ce n’est pas fini. On sait que mardi ce sera un match difficile face à une bonne équipe de l’Équateur. Maintenant, à nous de jouer à notre niveau. Quand c’est le cas, on peut gagner n’importe qui. Il faudra tout faire pour gagner le match.

Que pouvez-vous nous dire sur l’apport des jeunes Bamba Dieng, Ilimane Ndiaye…

A LIRE AUSSI :   Répression en Iran : "La gouvernance mondiale sait reconnaitre ennemis et fidèles" (Abdoul Mbaye)

C’est important que tout le monde soit concerné. Et on l’a vu avec les jeunes. Ils sont entrés avec beaucoup d’enthousiasme et d’abnégation. Ça nous a fait du bien. Et voir Bamba marquer, ça fait du bien. Sans omettre une bonne entrée de Pape Matar Sarr, Illiman… Ça fait plaisir et c’est de bonne augure pour le futur du Sénégal. C’est bien que ces jeunes arrivent. Il y’a une génération qui va peut-être passer et une autre qui est en train d’arriver, ça fait du bien. Nous, on les accompagne dans ça. En 2018, quand je faisais ma première Coupe du monde, on a eu des aînés qui nous ont aidés. Aujourd’hui, c’est notre tour. Et on le voit sur le terrain, ils sont prêts à jouer.

Publicités
A LIRE AUSSI :   Modification loi sur l'état d'urgence : la crainte des défenseurs des droits humains

Laisser un commentaire