You are currently viewing Kahone : relance des activités du marché après plus de 10 ans d’arrêt

Kahone : relance des activités du marché après plus de 10 ans d’arrêt

Fermé il y a plus de 10 ans, le marché de la commune de Kahone (département de Kaolack) a rouvert ses portes. Sa fermeture a fait que les femmes s’approvisionnaient en condiments à partir du marché central de Kaolack, ce qui a contribué à réduire l’élan économique de cette commune. La nouvelle équipe municipale a jugé nécessaire de procéder à sa réoganisation.

Publicités

“À part les tailleurs, il n’y avait presque pas d’activités commerciales. Nous avions pris l’engagement auprès des populations lors de la campagne électorale, un engagement qui n’est autre que de participer au développement de notre commune. Dieu nous a permis de gagner et nous voilà aujourdhui entrain de démarrer notre première activité après notre installation”, a expliqué la mairesse Fatou Sène Diouf.

Suspension de la taxe 

La municipalité a dégagé des fonds pour accompagner les commerçants dans l’achat de légumes, poissons, viande etc. pour leur permettre de reprendre les activités. Sans intérêt d’ailleurs. “C’est un geste que nous allons pérenniser”, a-t-elle juré.

A LIRE AUSSI :   Foncier : Mamadou Lamine Diallo descend les maires apéristes

Cette sortie a été couplée avec la célébration de la Journée mondiale de la femme. Le 8 mars étant un jour ouvrable. Le thème est : “La promotion de l’économie locale au service de l’épanouissement de la famille et de la femme”.

“Qui dit relance doit savoir comment travailler pour réussir. C’est pourquoi, nous avons décidé de suspendre le paiement de la taxe municipale par les commerçants du marché en ce mois de mars. Cela va leur permettre de booster leurs activités”, a-t-elle annoncé. Non sans inviter les commerçants établis dans les quartiers à s’approcher de la commission dédiée pour intégrer le marché.

Ndiaye Kébé BIAYE

Correspondant à Kaolack

Publicités
A LIRE AUSSI :   La sexagénaire guinéenne arrêtée pour vol de tissus

Laisser un commentaire