You are currently viewing Incidents Sénégal-Égypte : le verdict de la FIFA tombe (officiel)

Incidents Sénégal-Égypte : le verdict de la FIFA tombe (officiel)

Pas de match à rejouer ni qualification sur tapis vert en faveur de l’Égypte à la prochaine Coupe du monde de football. La Commission de discipline de la FIFA a annoncé aujourd’hui une batterie de sanctions après quelques incidents notés lors des Barrages du Mondial 2022.

Publicités

Le Sénégal qui a sorti Mohamed Salah et Cie aux tirs au but le 29 mars, lors de la manche retour (3-1), se voit infligé un match à huis-clos et une amende de 175 000 francs suisses pour non-application des règles de sécurité existantes et absence de maintien de l’ordre au stade Abdoulaye Wade de Diamniadio, envahissement du terrain, jet de projectiles, allumage de feux d’artifice, utilisation de pointeurs laser et utilisation d’objets destinés à transmettre un message non approprié à un événement sportif (bannière offensante).

Les Pharaons n’échappent pas aussi à la cravache. Avec à la clé une amende de 6 000 francs suisses pour le comportement de ses joueurs à l’aller (1-0), au stade international du Caire.

A LIRE AUSSI :   Y'en a Marre : après Kilifeu, Simon arrêté

L’Algérie qui espérait un match à rejouer contre le Cameroun a subi le même sort. Pis, elle écope de 3 000 francs suisses d’amende en raison du comportement de ses supporters à Blida – jets de projectiles et utilisation de feux d’artifice. En attendant le verdict de la commission d’arbitrage sur le cas du Gambien Bakary Gassama.

Pour rappel, les Fédérations égyptienne et algérienne avaient promis de saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS).

La RDC, le Nigeria, le Maroc et le Ghana sanctionnés

La RDC, le Nigeria, le Maroc et le Ghana sont aussi sanctionnés. Il s’agit d’un match à huis-clos et une amende de 125 000 francs suisses pour les Congolais en raison de jets d’objets, envahissement du terrain, manquement au maintien de l’ordre dans le stade et à la bonne organisation du match» face au Maroc.

Qualifié au Mondial, leur adversaire d’alors, le Maroc, écope d’une amende de 30 000 francs suisses pour jets de projectiles, utilisation de feux d’artifice et escaliers bloqués lors de la phase retour.

A LIRE AUSSI :   Wally sur le décès de Thione Seck : "La douleur est moins vive quand tu la partage avec tout un peuple"

L’élimination du Nigeria par le Ghana a entrainé un envahissement du terrain et le décès d’un officiel de la Confédération africaine de football. En guise de sanction, les Super Eagles joueront un match à huis-clos, en plus d’une amende de 150 000 francs suisses.

Publicités

Laisser un commentaire