You are currently viewing Incidents de Tchiky : “Les gardes du corps de Sonko m’ont fracturé les deux bras avant de…”

Incidents de Tchiky : “Les gardes du corps de Sonko m’ont fracturé les deux bras avant de…”

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

Au moment où leur mentor Ousmane Sonko faisait face au doyen des juges au tribunal de Dakar, jeudi, pour son audition dans l’affaire de présumés viols, ses cinq gardes du corps étaient arrêtés par la Section de recherches de la Gendarmerie de Colobane.

Publicités

Une des victimes présumées, Abdourahmane Dione, est revenu sur l’incident survenu dimanche dernier à Tchiky (Mbour). Dans L’Obs, cet agent administratif du Centre des oeuvres universitaires de Dakar (COUD) affirme : “Ces derniers m’ont violemment tabassé sans aucune raison, m’ont cassé les deux bras avant de me fendre les lèvres à l’aide d’une brique. Mais aussi occasionné de graves blessures à la tête parce qu’ils m’ont sauvagement frappé avec une chaîne”

Dione raconte pourtant être absent durant la matinée, le jour des faits. Il est retourné au village vers 15h. Suivant un match de foot au domicile de son grand frère, un grand bruit venant de la cour de la maison attire son attention. Une fois dehors, ils trouvent trois gardes du corps entrain de bastonner à sang leur voisin, Omar Dione.

A LIRE AUSSI :   Barthélémy Dias : « Des agents de la DST jouaient au baby-foot devant chez moi »

À ses yeux, même le chef du protocole de Sonko, très compréhensif, est venu constater les dégâts. À la surprise générale, les gardes du corps qui se sentaient en position de faiblesse ont créé la pagaille. À bord de 5 véhicules 4×4, poursuit-il, ils ont foncé sur les populations, essentiellement des jeunes. Sous prétexte qu’elles ont dérobé la clé d’une de leurs voitures. Puis se présentent à eux, écrasent le téléphone portable de son frère gendarme et le tabassent.

Abdourahmane Dione dispose d’un certificat médical avec une ITT de 45 jours.

Publicités

Laisser un commentaire