You are currently viewing Incendie au Building administratif : Dooke Works, le scandale

Incendie au Building administratif : Dooke Works, le scandale

L’entreprise française Dooke Works à l’origine de l’incendie survenu jeudi dernier au Building administratif de Dakar, en soudant un point d’ancrage avec un chalumeau, est spécialisée dans la branche de travaux sur cordes. Parti du 10e étage où tout est centralisé, l’incendie a “infecté” tous les bâtiments. Libération informe même que la Section de Recherches de Colobane est entrée en jeu pour élucider cette affaire.

Publicités

En outre, Dooke Works, qui vient d’ouvrir tout récemment des filiales au Sénégal et en Côte d’Ivoire, a gagné un DRP de 14,9 millions FCfa alors que des sociétés sénégalaises rompues à la tâche, pouvaient exécuter ce service.

Au Sénégal, on ne connaît aucun état de service à Dooke Works sortie de l’anonymat après l’incendie. Pis, cette entreprise, qui était chargée du nettoyage des baies vitrées du bâtiment, n’avait pas pris de police d’assurance.

La société française avait été choisie à l’issue d’un appel d’offres restreint lancé par le Dage du secrétariat général du gouvernement. Un marché considéré comme opaque.

Publicités
A LIRE AUSSI :   La lutte contre la traite des personnes et le trafic de migrants au menu d'une Conférence régionale

Laisser un commentaire