You are currently viewing Hydrocarbures : l’État a supporté 100 milliards FCfa de janvier à avril

Hydrocarbures : l’État a supporté 100 milliards FCfa de janvier à avril

L’invasion russe en Ukraine a des conséquences sur les coûts de production des hydrocarbures selon la ministre du Pétrole et des Énergies. La Russie, qui subit des sanctions, pèse entre 20 et 25 % sur le marché mondial.

Publicités

Déjà, le baril de pétrole est monté à 105 dollars, dépassant les 60 dollars prévus dans le budget 2022 du Sénégal. Face à la presse, ce mercredi, Dr Aissatou Sophie Gladima a appris que l’État a versé 100 milliards FCfa de subventions entre janvier et avril. Et si le baril continue d’augmenter, il sera question de voir comment assurer l’équilibre macro-économique. Pour l’heure, assure-t-elle, on a bloqué les prix.

Avec la subvention, le prix du super est de 775 francs à la pompe au lieu de 1075. Le prix réel du gazoil est de 1030 FCfa, 615 à la pompe.

Tout cela leur conforte dans l’idée de la mise en place de Petrosen TS. Qui va permettre à l’État d’avoir un levier pour réguler le secteur. Elle invite ainsi les maires à trouver des espaces pour l’installation de stations d’essence.

A LIRE AUSSI :   Une des quotidiens du samedi 17 luillet 2021

Par contre, la géologue soutient que la crise russo-ukrainienne n’a pas encore impacté les projets pétroliers. Ni la Covid-19 d’ailleurs.

Publicités

Laisser un commentaire