You are currently viewing Hôpital Le Dantec : un gré à gré de 92 milliards passé au forceps

Hôpital Le Dantec : un gré à gré de 92 milliards passé au forceps

Le quotidien Libération informe que la Direction centrale des marchés publics (DCMP) avait refusé d’autoriser le Fonds souverain d’investissements stratégiques du Sénégal (FONSIS) à passer un gré à gré de 92 milliards de francs Cfa avec le groupement Quantum et Ghesa pour la reconstruction du Centre hospitalier et universitaire Aristide Le Dantec. Au motif que l’autorité contractante n’a pas démontré, à suffisance, l’aspect imprévisible et extérieur de la situation décrite par courrier du 26 juillet 2022 pour solliciter une procédure par entente directe.

Publicités

Saisie pour arbitrage, l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) a adopté la même posture avant d’être “ligotée” le 17 août passé par lettre estampillée “Secret” et provenant du ministre secrétaire général de la Présidence. Celui-ci se fonde sur l’article 76 du Code des marchés publics qui parle de motifs impérieux d’intérêt général.

Publicités
A LIRE AUSSI :   Premier Conseil des ministres : Amadou Ba donne le ton

Laisser un commentaire